AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
WELCOME TO ENARYA
Bienvenue sur LLTQ, forum fantastique où la magie des contes de notre enfance se mêle à un univers médiéval!
Pensez à jeter un coup d’œil aux annexes et aux scénarios pour faire plaisir à un de nos membres chéris ♥
N'oubliez pas que vous avez 7 jours pour terminer votre fiche.
PREMIÈRE INTRIGUE
LONG LIVE THE QUEEN s'est vêtu d'un chaperon rouge pour sa deuxième version,
avec elle la première intrigue du forum a aussi débarqué, n'hésitez pas à vous y inscrire ici
et de participer aussi à notre grande chasse au trésor pour faire gagner des points à votre royaume !
Profitez bien des festivités du Val du Joly et que la chance soit avec vous.
Long live the six kingdoms
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Flash infos
Merci de privilégier les royaumes d'Umm Ash-Shams et de Northcrown
ainsi que les habitants de Sailorland nous avons aussi besoin de bipèdes !
N’hésitez pas également à favoriser les personnages originaires d'Apple-Kingdom.

Partagez | 
 

UZUMEÏ 抗 flower of a new spring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Lun 13 Juil - 14:29
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Comme Yao, Uzumeï est une duchesse au fort tempérament , qui est prête à se battre avec vaillance pour ce qui lui semble être juste. Comme Mei, elle sait canaliser ses excès d’humeur pour en faire une force. Cependant, contrairement à eux, elle ne peut s’offrir le loisir d’aller a contrario de son devoir et des engagements faits à ses suzerins. Un sens de la raison qui n’est pas sans faire penser à Ting Ting, l’aînée de Mei. Enfin, on la dit également juste comme le fut l’Empereur.
Indépendante et forte, Uzumeï s’illustre auprès des autres nobles par ses talents en matière de stratégies, qu’elles soient militaires ou économiques. Malheureux sont ceux qui ont commis l’erreur de sous-estimer celle qui se cache derrière un sourire poli et une agréable courtoisie. Qu’on se le dise, la Duchesse de Jade est une redoutable guerrière dans une robe de soie.

Uzumeï aime autant porter des robes traditionnelles de son duché que des tenues plus conventionnelles. Ses coiffures habillées font aussi sa renommée. Maître en arts martiaux, elle est également bonne archère et se révèle être une bonne épéiste. Le maniement des armes lourdes, en revanche, lui est parfaitement étranger. Mesurée dans la vie de tous les jours, elle a un régime de vie strict qui ne lui permet pas de faire des excès. Si elle semble plutôt sévère et sage en publique, il lui arrive également, certes rarement, de se laisser aller à quelques futilités infantiles qui illuminent son visage d’un radieux sourire malicieux. Son élégance naturelle, son sens de la mode et son rôle important font d’elle un modèle pour la gente féminine trop souvent opprimée par un sexe que l’on dit fort. Nombreux sont les prétendants qui veulent l’épouser pour obtenir son rang social. Autant d’hommes qui risquent de voir leurs rêves balayés d’un revers de la main. Elle croit en l’amour véritable mais estime également que ses intérêts personnels ne peuvent entraver son devoir. Si son ancêtre pouvait se permettre un tel luxe, l'état d'Enarya ne le permet plus. Au fond, elle envie Mei et Yao.




NOM ◊ Membre de la dynastie des Huang, au pouvoir depuis assez longtemps pour avoir connu l'âge d'or d'Enarya, lorsque amour et paix étaient partagés par-delà les frontières du monde. Depuis 1372, ils sont unis aux Li, une famille moins glorieuse mais ayant prouvé leur totale dévotion auprès de la Reine.
PRENOM ◊ Sa beauté au printemps éternel répond au doux prénom d'Uzumeï. Grâcieux, il n'en reste pas moins unique puisqu'il résulte de l'imagination florissante de sa regrettée mère. Néanmoins, il est possible d'y reconnaître le patronyme de son ancêtre, Mei. Elle porte également le prénom Hisui, signifiant "Jade" dans un dialecte de sa région natale mais elle refuse que l'on se réfère à elle ainsi. L'utiliser serait comme offenser le dernier présent de la feu-duchesse.
SURNOM ◊ Son surnom de Duchesse de Jade lui fut accordée par le peuple, lui-même qui fit en sorte de le propager aux confins de ce monde. Ainsi, on la connaît et la reconnaît pour sa force et sa beauté, semblable à la plus précieuse des pierres. Un joyau d'amour qui orne les parures de ses tenues d'apparat.
AGE ◊ Vingt-huit années et pourtant elle semble en avoir difficilement plus de vingt-cinq. Ses traits gracieux comme figés dans la porcelaine d'une poupée d'opaline auraient de quoi rendre jalouse celles qui courent éternellement vers une jeunesse perdue.
NAISSANCE ◊ C'est par un printemps de l'an 1395 qu'Uzumeï voit le jour, en plein cœur de la Cité Impériale du Duché de Wei. On raconte que ses premiers pleurs firent frissonner les cerisiers de la région, annonçant ainsi sa venue au monde.
PAYS ◊ Uzumeï est une habitante d'Apple-Kingdom, bien que le Duché de Wei eut appartenu au disparu Midnight-Haven. Issue d'un peuple indépendant, elle ne reconnaît cependant sa souveraine que dans l'intérêt de ses sujets.
MÉTIER/FONCTION ◊ Duchesse de Wei, elle a en charge l'administration d'une région importante de son royaume. A la tête d'une légion dont les batailles ont fait la renommée, elle doit également veiller à la bonne vente de certaines de ses denrées telles que la poudre, le papier ou encore le si recherché opium. Enfin, à l'ombre de tous, elle soutient activement la rébellion.
PARTICULARITÉ ◊ Son sang est tout ce qu'il y a de plus normal, sans pour autant être banale. Dotée de facultés au combat, Meï a été entraînée aux arts de la guerre dès son plus jeune âge. Une force qui sait se dissimuler derrière d'habiles lippes pourpres.
STATUT CIVIL ◊ Elle fut mariée à un homme sage et puissant, qui mourut cependant quelques mois seulement après leur mariage, la laissant veuve. Loin de se sentir lésée par un tel statut, elle profite de sa liberté retrouvée ainsi que de son pouvoir fraîchement acquis.
ORIENTATION SEXUELLE ◊ Éduquée selon des principes stricts, elle ne connaît et n’apprécie que les plaisirs charnels dans les bras vigoureux d’un homme. On pourrait donc la définir d’hétérosexuelle, même si de telles étiquettes n’ont jamais eu leur place dans le Palais.
MILIEU SOCIAL ◊ Née d’un sang noble mêlé d’héroïsme, elle a toujours évolué dans la classe supérieure. Pourtant, elle est bien loin d’oublier les petites gens qui parsèment son quotidien.
SITUATION FAMILIALE ◊ Sa mère étant tombée trop tôt dans les bras de la maladie, elle n’eut qu’un enfant, faisant ainsi d’Uzumeï une fille unique. Cependant, loin de passer son enfance seule, son entourage compte également quelques cousins bien qu’ils ne soient pas très proches. Enfin, son époux n’ayant pu l’aimer, elle n’a pas d’enfants.
CONTE & ANCÊTRE ◊ Ses ancêtres ne sont autres que Mei et Yao. Mei était la seconde fille de l’Empereur,  titre honorifique accordé au duc de Wei lorsqu’il se trouvait encore sous la coupe des Ashcroft. Promise à une autre noble, elle finit néanmoins par épouser la valeureux Yao, guerrier quelque peu sanguin ayant connu la gloire aux côtés de la si célèbre Mulan.
UZUMEÏ
bring honor to us all


Dernière édition par Uzumeï Huang-Li le Mar 21 Juil - 12:59, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 14:30
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN


Secret comme les nuits de lune de l'Orient
◊ Que pensez-vous de la reine actuellement au pouvoir qui détient le contrôle de la capitale, Glasscity? Que vous évoque son arrivée sur le trône? Croyez-vous les mauvaises langues qui suggèrent qu'elle aurait usurpé la défunte reine Blanche-Neige?
Elvira Beauregard est un sinistre personnage qui ne mérite pas un quelconque pouvoir sur les autres royaumes. De mauvaises intentions ne peuvent qu’être pires avec de grands moyens. Je ne suis pas assez sotte pour croire qu’un bruit qui court est forcément avéré, mais la rumeur selon laquelle elle aurait obtenu la couronne au prix de la vie de Blanche-Neige, n’a pu être inventée de toute pièce. De toute façon, il est de notoriété publique qu’elle est prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut et le recours à la violence ne l’a jamais rebutée. Alors pourquoi pas, une fois de plus ?

◊ On dit qu'une révolte se prépare en silence contre la reine d'Apple-Kingdom, avez-vous eu vent de la rumeur? Quelle est votre opinion là-dessus? De quel côté pencherez-vous?
Encore des rumeurs. L’on ne peut gouverner sur des données aussi fluctuantes. Bien sûr, j’ai ouï d’elle. Et à dire vrai, je pense que c’est une bonne chose. Il est temps que le peuple d’Apple-Kingdom reprenne son destin en main et la fasse tomber de son piédestal. En tant qu’ancien duché de Midnight-Haven je ne peux qu’adhérer à cette cause. Par ailleurs, je participe déjà activement à ce mouvement, en fournissant, sous le couvert, armes et informations capitales sans jamais me dévoiler. Je suis du côté des miens et mon peuple ne peut plus supporter une telle despote. Il est temps que nous mettions un terme à ce règne marqué par le sang et la tyrannie.

◊ De quelle façon pourriez-vous décrire le royaume où vous résidez? La vie y est-elle plutôt tranquille, facile? Ou vivez-vous dans une galère de tous les jours que vous aimeriez quitter pour le faste d'un palais ou la beauté d'une autre contrée?
De manière générale, le royaume d’Apple-Kingdom est particulièrement varié, si bien que le décrire à des yeux profanes ne semble pas très intéressant. Le duché de Wei, en revanche, mérite particulièrement le coup d’œil. Situé entre des monts escarpés, sa culture si particulière ne manque jamais de faire naître des étoiles dans les yeux des visiteurs. Ces mêmes étoiles que les habitants savent faire danser grâce aux feux d’artifices, véritable spécialité à base de poudre. Territoire nivelé à l’air humide et chaud, il fait bon vivre à Wei. En tant que duchesse, il est vrai que je ne connais pas les difficultés d’un quotidien plus modeste, mais j’essaye de rester terre à terre, à l’écoute de tous mes suzerains, qu’ils soient comtes ou serfs. Nous avons tous besoin des uns et des autres, après tout.

◊ Quelle est votre opinion sur la magie? Pensez-vous qu'elle soit bénéfique? Ou au contraire qu'il s'agisse d'une oeuvre diabolique et qu'il faille organiser une chasse à la sorcière dans tous les royaumes?
Il est vrai que la magie parvient rarement aux portes de Wei. Jadis, des dragons arpentaient les montagnes et survolaient les villages mais ces temps-ci semblent lointains. Je ne suis pas en faveur d’une chasse à la magie. Après tout, n’est-elle pas une part irrévocable de ce monde ? Néanmoins, je dois reconnaître qu’entre de mauvaises mains, elle peut causer des ravages. Mais n’est-ce pas là également le cas d’une épée ? Assurément, j’en ai bien peur. La tolérance est clé de tout royaume prospère, Elvira.
L’âge de fer (1362 - 1365)

1362 Le Duché de Wei connaissait des jours heureux sous le règne des Ashcroft, une ère prospère qui échappait jusqu'alors aux tensions de ce monde malgré sa perilleuse position, entre les sables chauds du désert d'Umm Ash-shams, les méfaits de la Reine Elvira à Apple-Kingdom et la terre de piraterie de Sailorland. Pourtant, cerclé par les montagnes, protégé par la Grande Muraille et son lot de soldats aguerris, il tenut bon. Pourtant, c'est bien que les Huns décidèrent d'attaquer. Peuple de guerriers nomades ayant prouvé leur valeur au cours d'illustres batailles de l'histoire, ils parvirent à faire pleuvoir le feu sur le duché, gravissants monts escarpés, réduisant en cendres les villages reculés. Rien, pas même la Grande Muraille, ne pouvait endiguer leur rapide avancée. L'affrontement devenant inévitable, le royaume organisa une conscription. La suite de l'histoire vous la connaissez. Une jeune femme, voulant sauver son père, prit sa place dans l'armée. L'extraordinaire Mulan, aidée entre autres par les vénérables Yao, Ling et Chien-Po, parvint à défaire les Huns aux portes du Palais Impérial de Wei. Après ces mois de guerre, le duché pouvait enfin soupirer un peu. Il pensait pouvoir se remettre lentement de ses griefs. Elvira Beauregard ne le permit pas.

1363 Profitant de la brèche dans les défenses percée par les perdants de l'affrontement, l'armée de la Reine du Troisième Royaume n'eut aucun mal à entrer dans le duché et défaire les héros de guerres pris par surprise. Loin de s'avouer vaincu d'avance, ils livrèrent néanmoins bataille avec détermination et courage. La sournoise magie de l'Empoisonneuse vint cependant à bout de leurs dernières forces et très vite, le duché de Wei arborait les couleurs de la maison Beauregard. Le Duc Taiwu, dit aussi l'Empereur, perdit la vie durant l'assaut, laissant derrière lui trois filles éplorées. Ting-Ting, Mei et Su durent faire face à la nouvelle domination, pour protéger autant que faire ce peut, ceux qu'elles avaient promis de servir. Le chaos, telle une traînée de poudre incandescente, s'empara très rapidement de la foule, et bientôt Midnight-Haven dut renoncer à toute aide du duché aux cerisiers. S'en suivirent des années sombres. Les voies de communication avec le reste du royaume des cygnes furent coupées, empêchant toute communication ou livraison de vivres. Les sujets connurent la disette, puis la famine et enfin le deuil. Mais c'est également en ces temps très difficiles que des lueurs d'espoir émergèrent d'une longue nuit : les trois filles du feu-duc prirent époux en la personne des trois chevaliers qui les avait jadis sauvées. Union symbolique placée sous le sceau de l'amour, elles accédèrent ainsi au titre de noblesse qui leur était dû. Dès lors, Elvira sut que les évincer ne causerait qu'insurrections sur un peuple vaincu qu'elle savait pourtant redouter. Soit, elles allaient finir par plier elles aussi, jusqu'à devenir les instruments de ses cruelles intentions.

1365 Privée d'une grande partie de son armée de défense, Midnight-Haven était condamnée. Sous les assauts répétés et après un siège d'Ash de quelques années, les landes des Ashcroft finirent par être amassées comme de vulgaires trophées, englouties au sein du désormais gigantesque Apple-Kingdom. La famille suzeraine partie en exil au Val de Joly, le peuple était dès lors livré à lui-même entre les mains crochues de cette belle mais redoutable sorcière. En quelques mois seulement, elle parvint à faire régner un vent de terreur sur toutes les contrées jadis radieuses du déchu Cinquième Royaume. Elle fit apposer des miroirs dans chaque rue, presque dans chaque maison. Les patrouilles armées étaient nombreuses, ne manquant jamais de réveiller les habitants avec le bruit de leurs talons frappés contre les pavés des chemins. Les ressources furent prélevées et maigrement redistribuées, imposant un rationnement à un pays pourtant florissant. Bien sûr, quelques fidèles aux Ashcroft tentèrent bien de se débarrasser des pommiers qui poussaient déjà sur leurs terres, mais la répression fut à l'image de leur nouvelle Reine : cruelle et sans pitié. Après tant de pertes humaines, et sous la pression grandissante de celle qu'on nommait déjà à demi-mot "l'Empoisonneuse", l'on se résolut à baisser la tête. Si la rébellion n'était qu'à ses prémices, une simple idée germant dans quelques esprits revanchards, elle savait désormais se cacher.


L’étreinte du pommier (1365 - 1395)

1373 Mei et Yao partageaient un amour sincère, dominé par des sentiments forts que le poids d'une responsabilité ne pouvait faire oublier. La Reine, désirant accroître la fermeté de sa main mise sur ce duché qu'elle sentait déjà glissant, contraint Sha-Ron Huang, leur première née, à prendre la main de Zhao Li. Mariage arrangé loin des rêves bleus que le Palais Impérial protégeait encore, cette alliance avec les Li n'était guère de bon augure. Marchands aux allégeances changeantes, ils finirent par devenir le fer de lance de l'action d'Elvira à Wei. Opportunistes, ils avaient su sentir leur vent tourner quelques temps avant l'invasion. Certains racontaient même qu'ils auraient facilité l'entrée des troupes d'Apple-Kingdom dans l'unique but d'élever leur rang social. Zhao, tout juste âgé de quatorze ans, demeurait néanmoins étranger à toutes ces conspirations. Il fit du mieux qu'il put pour être un bon époux, même si le poids sur ses épaules l'écrasa jusqu'à l'aliénation. Instrument de machinations dont les ressors  le dépassaient déjà, on ne put dire qu'il connut une vie facile, même si sa nouvelle qualité lui accordait quelques dorures aux barreaux de sa morne existence. On accusait déjà sa famille d’avoir ouvert les portes de la cité à la cruauté des étrangers.

1395 Par un venteux jour de printemps, Uzumeï rejoignit les terres fleuries de ce monde. La foule se rassembla autour du palais pour célébrer cette naissance qui, croyait-on, ne pouvait être qu'un bon présage. S'elle n'était pas un enfant de l'amour, cette jeune fille incarnait néanmoins la nouvelle face du duché de Wei. « C'est sûr, disaient-ils entre deux labeurs aux rizières, les yeux pleins d’une naïveté rare, elle tient tout de sa mère ! » D’autres, cachés entre quelques caisses d’opium, se laissaient aller à l’amertume de la rancune. « Espérons qu’elle ne soit pas comme son père. Ces Li, tous des traîtres ! » Tant de bruits qui ne parvenaient pourtant pas à ses innocentes oreilles. Meï était bien trop absorbée par les jeux de l'enfance, protégée par l'aura bienveillante maternelle. Son caractère bien trempé et la pureté de ses intentions ravissaint les servants, qui apprirent à aimer cette duchesse en devenir. Une poupée de Chine qui ne fut pas éternellement épargnée par les tristes réalités.


La Duchesse de Jade

1412 Difficile d'imaginer qu'une heure plus tôt, ses poings martelaient fermement les pauvres mannequins de bois du dojo. C'était devenu un rituel pour elle, chaque fois que son visage de porcelaine devait absorber une émotion bien trop forte qui menaçait de se fissurer, autrement dit, de perdre la face. Elle l'avait fait, quelques mois plus tôt quand sa mère l'avait quittée. Elle l'avait refait quand son père avait pris la décision de la marier à Iroh Feng, un noble de trente-cinq ans son aîné qu'Uzumeï ne connaissait que de nom. Et elle le faisait encore, juste avant la cérémonie, quelques minutes avant qu'on ne la vêtît de soie rouge et qu'on ne la farde d'un blanc laiteux. Si ces soins avaient toujours mis en exergue sa beauté atypique, cette fois, ils cachaient seulement un visage bouffi par les larmes et la rage d'un destin qu'on ne pouvait éviter. Car telle était son rôle de femme depuis que son père en avait décidé ainsi. Elles étaient dévouées à leurs pères, soumises à leurs maris, attachées à leur foyer. Une écrasante roue qui avait tourné des millénaires durant sans qu'aucune demoiselle ne put y échapper. Il y avait bien eu Mei et Yao, mais leur exemple s'était perdu dans les livres à l'eau de roses des pucelles du continent. Pourtant, alors qu'elle dévalait l'allée de lotus rouge, la jeune Huang-Li ne pouvait ignorer ce sentiment de devoir qui poussait, telle une plante grimpante, jusqu'aux sommets escarpés de sa détresse. « Ce mariage, il n'est pas pour toi, sublime Uzumeï, murmura Iroh à son encontre. Il est pour eux. » Et ses lèvres scellèrent leur pacte de fidélité envers cette foule qui applaudissait déjà la nouvelle union, ignorant les sacrifices qu'elle présupposait.

1414 Uzumeï tenait la main de son mari d'une poigne qui se voulait autant rassurante que résolue. La douceur de ses prunelles d'encre dans les siennes, elle assistait impuissante à son voyage pour l'éternel ciel bleu. Iroh avait été un époux patient, et attentionné, enclin à faire bien des efforts pour se faire aimer de la jeune duchesse, quand bien même elle ne lui donnât pas d'héritier. Sage et respectueux des valeurs fondamentales, il lui avait également  permis de faire éclore ce petit bout de femme en la désormais acclamée Duchesse de Jade. Finalement, elle dût dire au revoir à cet homme comme à un vieil ami. Mais avant que son dernier souffle ne s'échappe ses lèvres plissées, elle décida d'agir pour le bien du duché et chassa son père. « Vous qui ne convoitez que le pouvoir qui est désormais mien, allez donc parader dans le palais de la Reine. Ici, d'aucun n'a besoin d'avares ou de despotes. Il est temps pour vous d'embrasser les souliers de celle que vous vous bornez à servir aveuglément. » L'audace de ses paroles fit mouche, et Zhao Li, blessé mais néanmoins fier de la chef qu'était devenue sa fille convint de partir sans esclandre, admettant sa défaite avec une amère simplicité. Iroh, qui n'avait manqué aucune de ses paroles, fut plus que jamais honoré d'avoir jamais épousé une telle dame. La main tremblante, il lui remit lentement mais discrètement quelque chose dans le creux de sa main. Ses yeux de biche le quittèrent quelques instants seulement, pour observer avec détail ce qui semblait être un jeton de Shogi, gravé d'un curieux caractère : "" signifiant "se révolter". Elle aurait aimé lui demander de quoi il s'agissait, mais le vieil homme avait déjà sombré dans un sommeil éternel, le visage irradiant d'une sérénité captivante. Elle baisa son front et, serrant la petite pièce avec une force nouvelle, quitta cette dernière demeure d’un pas déterminé.

BEHIND THE MIRROR WESH VAS-Y Moi c'est Alan, alias Gasmask ou le Poulpe ici. Je pourrais vous pondre un pavey d'amour et de smiley mais je vous redirige simplement vers la présentation des modos que vous trouverez ici.  


Dernière édition par Uzumeï Huang-Li le Mar 21 Juil - 20:40, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 16:39
avatar
même la glace est plus chaude que moi
même la glace est plus chaude que moi
ARRIVÉE A GLASSCITY : 10/07/2015
PARCHEMINS : 123
RESIDENCE : Bramblesland pour le moment
FONCTION : Dame de compagnie de Mme Vassilissa Thornsfield
HUMEUR : glaciale comme toujours, mordante et méprisante envers les petits qui se croient grands ou pire, importants.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Magnifique avatar et superbe prénom
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 18:11
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Ici Nérée. What a Face
Merci beaucoup Anésidora.
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 18:36
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Je me perd déjà
Rebienvenue petit poulpe
J'aime le prénom aussi et puis une descendante de Mulan c'est trop la classe
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 19:04
avatar
Et ta débauche ne leurre qu’un instant ton désespoir caché.
Et ta débauche ne leurre qu’un instant ton désespoir caché.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 09/07/2015
PARCHEMINS : 492
FONCTION : Tu es le prince héritier de Val de Joly, celui qui héritera de tout par le biais de ton père. Tu as été élevé dans ce but, et à ce jour, tu as reçu le pouvoir de déclarer la guerre aux autres royaumes, de faire la paix, de diriger les actions de l'armée et de négocier et de ratifier les traités, les alliances et les accords internationaux.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

HANNN l'avatar + le pseudo + le conte MULAN !! (une de mes histoires préférées)

Re-Bienvenue parmi-nous du coup et bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 23:07
avatar
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 08/03/2015
PARCHEMINS : 862
RESIDENCE : Bramblesland là est ta patrie et ta demeure, c'est depuis la capitale de Ravenswood que tu règnes, protégée et crainte derrière les remparts de ton château. Assise sur ton trône, tu t'éloignes rarement de la cour de Dragoreth.
FONCTION : Tête couronnée à la tête d'un royaume. Tu es née reine et le resteras quoi qu'il advienne, toi et ta fratrie avez tout pouvoir sur Bramblesland, royaume que vous avez façonné, sublimé et créé. Il ne peut survivre sans vous puisque vous êtes l'énergie qui le rend fort, puissant, remarquable, prédominant. Juge Suprême tu es la loi et l'ordre de ton royaume, rien n'échappe à ton regard hagard, les autorités locales étant sous tes ordres. Loin d'être la plus clémente des souveraines rares sont ceux qui ressortent hommes libres de ton tribunal, ta cruauté détruit tout sur son passage tout comme le feu de ton dragon brûle ses victimes. Tout ne sera que cendres sous ton courroux. Toi la reine des Ténèbres.
HUMEUR : Froideur extrême qui dissimule colère et cruauté. Dangereusement irritable.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Poulpe
T'es sexy en femme
J'adore le surnom, le pseudo et le vava est juste sublime
Je sens que le perso va gérer, re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mer 15 Juil - 11:34
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Serena T'as vu la classe What a Face Merci beaucoup petite figue givrée

Aumaric Mulan est mon disney préféré Tant de beauté et même temps si cruel. Content(e) de voir un tel enthousiasme.

Vassilissa T'as vu un peu ce sex-appeal Mais bon, faut arrêter de me matter
Mais c'est vrai que je suis belle. What a Face

Merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Message
| |
Contenu sponsorisé
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Revenir en haut Aller en bas
 

UZUMEÏ 抗 flower of a new spring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "SPRING TIME COMING" MOUNTAIN MEN
» THE FLOWER KINGS - The Sum Of No Evil
» [Single] Spring Nicht/Don't jump
» The Flower Kings
» [Making Of] Spring Nicht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LONG LIVE THE QUEEN :: présentations-