AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
WELCOME TO ENARYA
Bienvenue sur LLTQ, forum fantastique où la magie des contes de notre enfance se mêle à un univers médiéval!
Pensez à jeter un coup d’œil aux annexes et aux scénarios pour faire plaisir à un de nos membres chéris ♥
N'oubliez pas que vous avez 7 jours pour terminer votre fiche.
PREMIÈRE INTRIGUE
LONG LIVE THE QUEEN s'est vêtu d'un chaperon rouge pour sa deuxième version,
avec elle la première intrigue du forum a aussi débarqué, n'hésitez pas à vous y inscrire ici
et de participer aussi à notre grande chasse au trésor pour faire gagner des points à votre royaume !
Profitez bien des festivités du Val du Joly et que la chance soit avec vous.
Long live the six kingdoms
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Flash infos
Merci de privilégier les royaumes d'Umm Ash-Shams et de Northcrown
ainsi que les habitants de Sailorland nous avons aussi besoin de bipèdes !
N’hésitez pas également à favoriser les personnages originaires d'Apple-Kingdom.

Partagez | 
 

SOHMAR - a master of puppets (-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
Mar 4 Aoû - 0:44
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

psychologie - il est de ces personnalités aussi dansantes qu'une fine fumée blanche, insaisissables. Toujours échappent-elles au moindre contrôle, et se plaisent bien souvent à échanger les rôles. Siham est de ces âmes, qu'on ne peut ni saisir, ni comprendre, ni détenir. L'habile charmeuse mime le désir sauvage, innocent, fou, virginal... Elle joue à dissimuler son corps de ses étoffes de soie découvrant un talon, sein, un bras pour aussitôt les recouvrir. Elle falsifie un regard, exagère un soupir, séduit d'un murmure profond et mielleux. L'homme imprudent se pend à ses yeux, sûr d'être tout quand il n'est rien. L'espace d'un instant, le voilà objet de tous les désirs d'une sublime inconnue, d'une déesse des sables prête à tout lui céder sans même le connaître, ou vouloir le juger. Elle le collecte tout entier dans ses mains repliées : ses jus, ses histoires, ses écus... anticipant déjà la venue du prochain. Fatigue et harassement sont ses lots quotidiens. Tout est faux, factice, artifice, et Siham s’use sur cette fine corde de funambule. Ses nerfs se tendent, ses doigts se crispent d’amertume, de haine, de rancune contre cette valse forcée avec un amour falsifié. Ses sourires se muent en rictus dégoutés, méprisants ou triste tout simplement. Elle aspire simplement à une plus grande existence que les contes de bédouins ont fait germer en elle. En vagues, la vanité l’assaille et sous ses yeux la boue prend un aspect de fange, la bière une odeur d’excréments, la vie enfin une roue qui la broie.
lieu de repos - profitant de quelques rares instants de quiétude nocturne, Siham se dissimule aux regards. Ses retraites secrètes sont multiples, surtout lorsqu’elle résidait encore à Agrabah où la sinuosité des lieux était propice à la discrétion. Elle privilégiait particulièrement un vieux bâtiment de moitié effondré, ouvrant ainsi aux étoiles un appartement aux meubles éventrés. Trouver de tels repaires à Sailorland ne fut pas une mince affaire. Certes, elle partage la baie avec Dhörin, mais les eaux agitées des nageoires des sirènes en font un lieu plus qu’inhospitalier à ses yeux. Elle lui préfère les zones reculées, repliées sur les terres, caressées par le vent, désertées par les hommes. C’est de ce point précis que s’envolent au loin des formations d’oiseaux sauvages, et elle s’abandonne à la douce rêverie d’un jour pouvoir être l’un d’eux.
loisirs - aussitôt ses jambes refermées, Siham est appelée pour servir au Cursed Lair, les marins assoiffés déjà un peu amochés. Cet emploi ne lui laisse que peu d’espace pour la détente, mais elle résiste bien souvent à l’envie de s’affaler sur son lit pour varier son quotidien. Elle possède un cithare, à la taille idéale pour un adolescent, qu’elle récolta à la mort d’un client des Parfums d’Orient. Bien qu’elle se force à un entraînement régulier depuis quelques années, elle n’a que le niveau d’un débutant. C’est là son unique loisir, bien qu’elle s’adonne à la rêverie, et conte parfois des histoires aux petits, ne sachant ni lire, ni écrire.
souvenirs d’enfance - trouble et remuée est l’eau claire de ses grands yeux suaves. Ses cauchemars d’enfant se matérialisent devant sa rétine. Du sang sur le pavé, sur des draps, sur des corps, sur son bas ; des rires sardoniques, des cris de femmes en pleurs... Sa mémoire parfois choisit de l’assaillir et alors Siham sans défense, s’abandonne aux relents agités de son âme. De son passé ne rejaillisse que des épisodes traumatiques dont elle ne parle jamais. Elle en garde jalousement le secret en son cœur, préférant ne jamais révéler son malheur. Seulement ces expériences tristes crèvent sa surface de courtisane habile, surgissent pour détruire son assurance face aux hommes qu’elle doit séduire. Tendrement elle se berce au réveil d’un cauchemar, du seul souvenir heureux dont sa mémoire lui fait don. Une matinée encore fraîche de rosée dans les rues d’Agrabah, elle était descendue avec une des sœurs jusqu’au marché d’en bas, sous la halle. Les étoffes dans ses souvenirs, jouaient avec les rayons du soleil filtrés par des vitraux surélevés. Le doux parfum des épices à ses narines, les voix pressées des marchandages, la chaleur humaine l’enveloppant... Siham se rappelle tout son émerveillement.


NOM ◊ elle s'habilla du nom SOHMAR, qu'elle emprunta au grandiloquent héros mâle d'un conte érotique, issu de l'imagination perverse d'un vieil ermite mystificateur dont il lui fit le récit au coin du feu, les ombres du soir dansant entre ses rides carbonisées de soleil.
PRENOM ◊ voilà bien des hivers qu'elle ne se reconnaît plus que sous le nom de SIHAM. Pas d'autre frivolité que ces deux syllabes que le monde se plaît à cracher.
SURNOM ◊ outre tous les noms délicats et raffinés que lui attribuent les matelots esseulés et ivres lors de son office, elle n'est appelée par aucun autre nom que Siham.

AGE ◊ vingt cinq ans, de façon tout à fait approximative et aléatoire.
NAISSANCE ◊ de ses rêves d'enfant encore bercée, Siham s'est imaginée une naissance commune lors d'une nuit pesante à AGRABAH et logiquement en 1398. Ne pouvant se résoudre à choisir parmi une des quatre saisons, et envahie par des accès de cynisme déconcertant, elle abandonna l'élaboration d'une date. Qu'importe, puisque pas un père, une mère, un frère, une sœur ne viendrait lui faire moult souhaits et conjectures enthousiastes quant au futur ? Et quel futur ! Transférée, habituée à sa nouvelle prison, elle demeure désormais bien loin de sa « maison ».
PAYS ◊ bien des années ses pieds ne foulèrent que les rues sinueuses d'AGRABAH. Toute la fange, le bourbier, la fumée noire du vice cristallisèrent ensemble sa haine viscérale pour la fameuse capitale. Elle s'imagina ailleurs, par delà les mers, des horizons cléments pour la sauver de sa misère. Mais il y a cinq ans, tout espoir d'honneur vint s'éclater, porté par les vagues aux nouveaux relents putrides, sur les berges de SAILORLAND.

MÉTIER/FONCTION ◊ parmi tous ses rêves, son vœu le plus cher est d'un jour pouvoir se coucher seule, silencieuse, solitaire sur le fétu de paille lui tenant lieu de lit. Jamais de mémoire d'homme n'a-t-elle pu goûter à ce plaisir caché. Sans doute en lecteur avisé auriez-vous donc compris : Siham n'est rien d'autre qu'une PROSTITUEE. Chaque soir le défilé commence des mêmes inconnus amochés, des mêmes époux honteux, des mêmes puceaux incertains, des mêmes bourgeois pédants. Ils lui sont plus fidèles qu'à leurs épouses scandalisées, qui parfois lui font l'affront de venir la gifler. Car il est indéniable que Siham fait effet. Des filles des joies, elle est la marquise, la princesse, la reine tant ses attraits surpassent et rentabilisent deux fois ceux des autres. De ses grands yeux aux reflets mystérieux, de sa voix tendre et profonde, de sa peau satinée, de ses grandes mains blanches, de ses seins aux aréoles troublantes, de ses longues jambes qui serpentent, se dégagent des charmes magiques. Son salaire est donc à la hauteur des efforts déployés, bien que par-dessus tout, elle désire sa liberté.

PARTICULARITÉ ◊ si jamais il s'avérait qu'elle en était dotée, Siham avouerait ne s'en être jamais doutée. À vrai dire, seule chez elle sa beauté semble surnaturelle. Le reste semble simplement misérable, crasseux, mais on la paie quand même. Elle aime seulement à croire qu'un petit pendentif, ultime vestige d'une vie qu'elle n'a jamais eue, veille sur elle tel un djinn dont les traditions orales lui ont vanté les exploits.

STATUT CIVIL ◊ sa profession ne lui autorise aucun engagement auprès du moindre gentilhomme (que les demandes pleuvent d'enfants de bourgeois ivres venus pleurer dans ses bras quelque amour déçu, elle refuse toujours en riant).
ORIENTATION SEXUELLE ◊ à constamment maintenir ses jambes ouvertes, Siham s'est fatiguée de toute sexualité. Jamais instruite de ce que pouvait être la normalité, elle s'est donc appliquée à gagner son salaire sans jamais s'arrêter sur les heurts moraux qu'elle pouvait ressentir. Alors elle se plia sans broncher aux fantasmes des malotrus, embrassant aussi bien la veuve et l'orphelin, que le vieillard et le nain, tant que cela lui apportait quelque pécule.

MILIEU SOCIAL ◊ Siham n'est rien d'autre qu'une princesse avortée : née pour être bien vêtue, et partout remarquée dans le faste et l'élégance de magnifiques palais. Cependant elle n'a jamais rien connu que la laideur, la saleté et les haleines rances. Elle ne parvient pas à se dépêtrer de son profond bourbier. De fait, Siham est PAUVRE car peu payée. Elle est un peu trop maigre, ses yeux sont hagards par le manque de sommeil, ses habits rapiécés trop froids en hiver, trop chauds en été... Elle évolue avec ceux d'en bas, ceux qu'on oublie et ne regarde pas.
SITUATION FAMILIALE ◊ plusieurs théories ont couru les bordels, les parties fines entre bourgeois : d'où vient donc cette envoûtante créature ? ce doux serpent des sables ? Abandonnée à la naissance, on l'a rêva bâtarde du sultan ou de quelque frère cadet. Ses traits n'offraient que peu de piste de confirmation, et l'on se borna donc à la dire orpheline, à rire qu'à la naissance elle fut d'une laideur si monstrueuse, que ne réfléchissant pas à sa beauté future, les deux parents désarmés la laissèrent au pied du mur. Siham n'a pas de famille, pas d'autres sœurs que les dépravées qui accueillent les matelots à ses côtés.

CONTE & ANCÊTRE ◊ /
SIHAM
BIRD ON A WIRE


Dernière édition par Siham Sohmar le Ven 14 Aoû - 23:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 0:45
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN


the yellow ribbon

◊ Que pensez-vous de la reine actuellement au pouvoir qui détient le contrôle de la capitale, Glasscity ? Que vous évoque son arrivée sur le trône ? Croyez-vous les mauvaises langues qui suggèrent qu'elle aurait usurpé la défunte reine Blanche-Neige ?
Il n'existe chez Siham aucune peur qui ne soit concrète. Les serpents, les poisons, les tempêtes de sable, les clients trop suaves et trop mielleux, récemment les sirènes... tous se massent dans les plus sombres de ses cauchemars. Tandis que le nom d'Evil Queen, lui fait plus l'effet d'un postiche que d'une source de crainte véritable ; il lui si étrange de constater à quel point les lèvres inférieurs des vieillards terrifiés se liquéfient à chaque nouveau conte sur ses actes passés. À son arrivée au Cursed Lair, Siham les écoutait avec attention. Ces récits constituaient une friandise exotique, un renouveau bienvenu. Seulement, ces nouveaux sursauts d'effrois finirent par s'effacer, et cette souveraine à ne former rien d'autre qu'une ombre vaguement dangereuse et lointaine. Elle ne se préoccupe en effet que très peu des affaires politiques des six Royaumes et c'est d'une oreille distraite, détournée par mille et un rêves qu'elle saisit tantôt des bribes de conversation sur le sujet, qu'elle oublie généralement aussitôt. Quant à cette jeune Blanche-Neige, force lui est de constater qu'avec un prénom pareil, la Mort en écourtant la Vie, vous rend un fier service.

◊ On dit qu'une révolte se prépare en silence contre la reine d'Apple-Kingdom, avez-vous eu vent de la rumeur ? Quelle est votre opinion là-dessus ? De quel côté pencherez-vous ?
Encore des culs blancs du Nord qui s'essoufflent à force de parole en l'air ! Siham, de son caractère faussement désabusé, ne croit pas en ces rumeurs qui tournoient autour des chopes de bière à la fin du service.

◊ Comment considérez-vous votre famille suzeraine ? Est-elle bonne pour le pays selon vous ? Entretenez-vous une relation spéciale avec ses membres ?
Jusqu'à son arrivée à Sailorland, Siham n'en avait jamais entendu parler, et à vrai dire, les Seashells ne lui inspirent rien d'autre que de l'indifférence. Les légendes au contraire, gravitant autour du peuple des sirènes, ont de quoi l'effrayer. Elle évite autant que possible de se rendre près de la mer.

◊ De quelle façon pourriez-vous décrire le royaume où vous résidez ? La vie y est-elle plutôt tranquille, facile ? Ou vivez-vous dans une galère de tous les jours que vous aimeriez quitter pour le faste d'un palais ou la beauté d'une autre contrée ?
Quelque chose de putride, de pourri, de porcin qui se dégage de Sailorland. De ses rêves d'évasion habitée, Siham avait constitué une image de grandeur et de noblesse à tous les autres paysages d'Enarya. Aujourd'hui, elle se retrouve face à ces pics ternes et austères, à des sols boueux où chaque pas nous empêtre un peu plus, à ces algues vertes et visqueuses, à ces grains de sables grisâtres et rugueux... sans oublier les pirates, les culs blancs et tous les miséreux noyés dans le vice qui passent par le Cursed Lair. Siham hait cet endroit encore plus que son bordel d'Agrabah. Elle espère plus que jamais accélérer sa mise en liberté.

◊ Quelle est votre opinion sur la magie ? Pensez-vous qu'elle soit bénéfique ? Ou au contraire qu'il s'agisse d'une oeuvre diabolique et qu'il faille organiser une chasse à la sorcière dans tous les royaumes ?
Aucun à priori sur la magie ne s'est encore frayé de chemin jusqu'à Siham. Il est de ces humbles rêveurs qui préfèrent croire en son existence, plutôt que d'en être le témoin. Le doute que toute magie existe est une farce à elle-même : elle rit de sa crédulité. Des contes encore des contes, si empreints de mystères qu'il est impossible d'en démêler les vérités..

1398. Au loin la tempête gronde. Les autans réveillés font valser les dunes d'un mouvement effréné. Elles ballent sans repos, se déplacent et s'effacent au profit d'une autre. Dans la nuit fendue de la faible lueur d'une lampe, s'entrecoupent deux silhouettes sombres qu'agitent un marchandage ardu. L'un trépigne face à l'immobilisme de l'autre. Ses pieds tapent d'impatience contre la masse informe à leurs pieds, qu'enveloppe un voile noir. Une peur secrète consume son cœur malhonnête. Comment ne pas craindre d'être surpris et dénoncés, à conduire cette affaire illégale même au cœur du désert ? Il reprend, tapant de plus belle, sa suite d'arguments sentant sa voix faiblir et ses jambes frêles. Magyr, écoutez moi. Je vous les fait au même prix que nous avions convenu pour un seul d'entre eux ! Vous ne pouvez conclure plus belle affaire : une fille, un garçon. Elle pourra récurer vos toilettes et lui vous succéder, une fois l'arme à gauche passée. Songez-y, de nos jours avec les maladies... La voix impérieuse de son interlocuteur s'éleva dans la nuit : Non ! La fille ! Le sable se soulevait toujours autour d'eux. La gorge sèche, les lèvres irritées, le corps enfoui sous l'or du désert de moitié, pressé de s'enfouir jusqu'à la sécurité de son habitation, le faible rétracta son corps et sa pensée. Très bien, très bien Magyr. Vous gagnez. Il accompagna ses mots d'un geste misérable, soulevant le voile qui au sol, menaçait de prendre son envol et révéla deux berceaux tressés. Je ne saurai que faire du garçon, se lamenta-t-il dans une ultime protestation. Magyr sans répondre prit sous son bras le berceau que l'homme lui désigna comme celui contenant le bon produit. Le remerciant en glissant dans sa paume quelques pièces d'argent, il hésita un instant avant de répartir. Son nom ? Tahira. Mais le père la cherchera. Renommez-la, répartit sa victime d'une voix irritée d'un marchandage déçu par le manque de volonté de ce grand malotru. Siham ! prononça l’étranger légèrement amusé. Enfin il s'éloigna, laissant là le marchand à pousser ses grognements.


1404. L’enfant est recluse sous une table et enserre de ses bras un de ses piliers. Elle observe de sa retraite la conversation animée de deux hommes avec son maître, et devinant à l’attitude contenue de ce dernier, elle devine aisément qu’il domine l’argument. Ce sont les deux inconnus qui suscitent sa peur. De leurs bouches s’échappent des sons gutturaux. Leurs peaux sont sombres, leurs cous noueux, les silhouettes puissantes et les regards impérieux. Si la peur l’étreint, Siham ne peut se détourner de ces deux colosses. L’un d’entre eux retombe mollement sur sa chaise, comme soudain hébété et balade lentement son regard aux abords de la salle, laissant son compagnon l’honneur de la négociation. Il paraît insensible aux couleurs chaudes mollement éclairées par des vitraux savamment parsemés au plus haut des murs, aux odeurs capiteuses des encens, aux rires des plus belles femmes du désert qui passent et repassent devant lui... Son visage haineux se tourne sans repos jusqu’à capter enfin celui terrifié, de la petite importune sous la table dissimulée. Ce fut comme une idée qui soudain germe. Elle vit son œil étinceler, son sourcil se hausser pour que finalement, son gros index sale se pointer pour la désigner. Le maître eut cet expression de marchand aux affaires contrariées. Celle-ci est trop jeune, dit-il, en souriant.  J’ai des filles plus compétentes, compléta-t-il mielleusement, mais des deux inconnus s’élevèrent de vives protestations. Ils ont nommé leur prix,, comprit aussitôt Magyr qui tourna vers Siham un regard indifférent. Bien qu’il eu souhaité qu’elle fut initiée plus tard et par des mains plus douces, il n’eut d’autre choix que de céder. Siham ! appela-t-il en détournant les yeux.
La petite fille s’extirpa de sa cachette et ne comprit pas tout de suite que les regards de ses sœurs, anticipaient avec pitié l’étendue de sa douleur.


1417. Magyr,
Je vous épargne les commodités habituelles. Il vous faut quitter Agrabah sur le champ. Avec ou sans votre petite protégée, cela n’est pas de mon ressort. Seulement, il y a dix-neuf ans, je vous avez prévenu que l’un de ses parents (l’unique désormais, j’ai appris le décès de sa mère d’une faiblesse du cœur), chercherait à la retrouver. Notre petite affaire se trouve compromise. Les autorités ont incapacité plus de la moitié de mes hommes, et j’ai dû cesser les rapts d’enfant dans la capitale. Je sens l’étau se resserrer autour de moi. Il m’est inutile de vous demander de me sortir de cette impasse, je sais que nos différents sont trop grands pour risquer mon honneur dans cette manœuvre. Seulement partez, ou c’est votre liberté si ce n’est votre vie qu’ils prendront. Leurs espions sont partout, infiltrés dans les plus sombres recoins de notre ville. L’argent des Parfums ne vous préservera pas longtemps. Prenez la route et l’enfant avec vous. Elle vous suivra, il est loué partout sa docilité animale.
Salim.


1418. L’excitation aurait été à son comble, si son regard ne s’était pas fait vide et hagard. Mais de douleur irradiée, Siham ne perçoit pas le paysage changer. Tout n’est plus si désertique, si sablonneux ; et à l’horizon se profile comme une étendue bleue. Une herbe courte et rase crève par endroit la terre sèche, craquelée, que des résidus de sable viennent parfois balayer. C’est sa monture qui la meurtrit ainsi, car elle est montée sur une trop large selle que ses jambes serrées peinent à maintenir et qui mord la chair de ses cuisses tendres et fragiles. Siham ! aboie le maître que plusieurs dizaines de mètres séparent de la jeune femme. Rapproche-toi ! Aussitôt en grimaçant, Siham resserre son emprise sur la bête et le force d’un pitoyable coup de talon à forcer son allure. Elle sent de minces filets de sang s’échapper de ses plaies ouvertes, mais elle parvient au niveau de Magyr en quelques secondes. Plus loin sur la baie se trouve Sailorland. Nous y serons dans une journée, annonce-t-il sans même un regard pour ses cuisses ensanglantées. En effet, au loin, s’étend l’immensité bleue de la mer, assombrie par les cumulus menaçants agglutinés plus loin. Tout au Sud, vers où l’index impérieux du maître est tiré, se dresse la silhouette d’une ville. Siham sent la colère gronder en elle. Un paysage laissé en jachère, que seuls viennent investir des rochers paresseux, de vieilles bicoques prêtes à s’effondrer, de vieux arbres racornis, un vent froid et inhospitalier. Rien ne semble raccord avec ce que son imagination a rêveusement nébulé. Sailorland, songe-t-elle rageusement.


1422. Le froid de cette nuit mord dans sa chair dénudée. Allongée sur le sable terne et grisâtre, Dhörin la surplombant, parsème sa peau nue de poignées de grains au hasard de ses mains. L'irritation lui laisse échapper un grognement bougon. Le geste du pirate se suspend dans les airs, projetant malgré lui quelques particules sur elle. De son jeu amusé, il les libère toutes, et les regarde s'échapper jusqu'au sol. Elle grimace au contact de celles qui paressent dans le creux de ses courbes. Après maintes de prières pour le convaincre de le retirer, le pirate se contente d'observer ce corps se débattre, onduler pour se défaire de l'objet de la torture. Son rôle de courtisane s'évanouit sous l'effet d'un début de colère, et se dressant d'un seul coup dans l'aube naissante, son épiderme nue et sombre, Siham saisit la couverture sur laquelle elle s'est étendue. D'un geste soudain, elle le fouette sans force. Tu sais servir les femmes ! parachève-t-elle en dissimulant ses formes. Et toi tu sais séduire les hommes ! partit le matelot en un grand éclat de rire. Il l'observe s'affairer, cette sirène le long de la baie, à fouiller dans le secret de leur intime retraite à la recherche de leurs vêtements que les ébats de la veille avaient projeté de tous les côtés. D'un rire, il écoute ses lamentations à la découverte d'un bas déchiré, d'un talon brisé ou d'un lacet perdu, quand soudain il se tait de recevoir d'un geste rageur, une boule de ses propres vêtements. Saisissant au vol le bras de la belle Siham, il la force à retomber entre ses bras. Son étreinte sauvage calme par sa chaleur, ses plus folles ardeurs. Ils retombent dans les mêmes caresses, les mêmes baisers passionnés qui les animèrent la veille. Tu vas ruiner mon commerce, je le sens, soupire-t-elle entre ses lèvres assaillies. Siham se laisse transporter par l'avidité animale du loup des glaces, pensant que dans ces moments seulement pouvait-elle prétendre à être dans sa définition la plus profonde. L'expression de sa personne se révélait comme un jeu auquel succomber, dans son quotidien impossible à expérimenter. Alors elle se livre d'elle-même à la chatouille de ses cheveux cuivrés au creux de son cou, à la caressante sensation de ses lèvres contre son intimité, à la violence passionnée de ses étreintes... Être avec Dhörin semble se rapprocher d'une libération.


1423. Le bois craque sous des pas brusques et gauches ; une porte au loin se claque brutalement. Une lamentation de femme retentit quelque part. La nuit qu'elle croyait suspendue s'est donc envolée, que remplace un soleil blafard jouant paresseusement dans les rideaux verdâtres et élimés à sa fenêtre, et par le toit ouvert d'une tuile cassée. Ses yeux encore hagards, tombent sans la voir, sur cette chambre hideuse et dépouillée, que parfume le moisi, dissimulant la couleur originelle des murs. Autre chose perturbe son réveil que ce simple reflet de sa situation pittoresque. Un songe nébuleux bourdonne à ses tempes. N'est-elle donc pas encore en train de rêver ? Est-ce réellement le petit jour qui pointe contre les vitres crasseuses ? Si seulement les ténèbres avaient pu demeurer. Dans son esprit persiste la panique et elle n'ose regarder ce qui est cause de son trouble. Quelque chose poisse et brûle ses mains. Son sang ! Non ! Son sang à lui ! fait-elle, le souffle coupé. Elle se redresse, prise d'une violente nausée et observe ses doigts, pourtant immaculés. Ce n'est que la moiteur d'une matinée nouvelle. Quant à ce râle de mort qui résonne dans sa tête, ce n'est rien que le vent qui s'infiltre entre les cloisons. Et ces craquements sourds des os d'une tête, ne sont que des mirages de pas lointains des sœurs qui se réveillent. L'enfant pleure, berce lentement son corps nu entre ses bras repliés. Magyr est mort. Magyr est mort, sanglote ses lèvres entre ses cheveux épars. Retrouvé ce matin, la face dans le cloaque où tu l'avais laissé, lui répond une voix près de la porte. Trop vivement, ses jambes se dressent pour faire face à l'agresseur. William... songe-t-elle. Un sourire grave est dessiné sur ses lèvres. Il est blanc, blond et fort, et son bras pend sans efforts sur l'accoudoir miteux d'un vieux fauteuil. Je ne savais pas que tu en étais capable Siham. On t'aurait prise pour un vrai petit chien auprès de son maître... Seulement, tu m'en as débarrassé, et seule, susurre-t-il en avançant les lèvres comme si elle eut été un animal que l'on félicite d'une prouesse domestique. La rivière de sel sur sa joue s'assèche, les muscles sous la chair se tendent dans un sentiment de honte de colère. Oh ! Inutile de me regarder ainsi, tu sais très bien ce qui t'attend. Magyr avait pour projet de te vendre à moi de toute façon, tu as juste fait en sorte que je n'ai rien à débourser. À peine à moi et tu me sers déjà, il part ensuite d'un grand exagérément sardonique. Siham et sa mine déconfite l'emplisse d'une fierté nouvelle qui le fait déballer toute la puissante intelligence de ses conclusions hasardeuses. La jeune femme à son réveil n'a fait confirmer ses soupçons. Il ignore cependant sur quoi porta la querelle qui ainsi les opposa, causant la mort de l'un et la déconfiture de l'autre. C'était un accident ! lui hurla-t-elle en portant les mains à ses oreilles.
Pendant des jours, elle reste enfermée. Elle entend la rumeur extérieure qui circule dans les artères de la ville. On recherche l'auteur, l'arme, le mobile. Seules deux âmes, profiteuse ou désœuvrée, en conserve le secret...

BEHIND THE MIRROR Alours moi c'est lys ou Betty, j'ai dix huit ans et je suis passionnée par la littérature, le cinéma et le jeu-vidéo. Je viens de Toulouse et je suis tombée sur Long Live the Queen via une publicité Bazzart. J’ai tout de suite senti une connexion entre nous, comme si j'étais allée chez Ollivanders et que vous étiez ma baguette magique, donc du coup je suis partie à la recherche d'un scénario (parce que j'aime les scénarios) et j'ai pris cette perfection ambulante. J'espère que mon interprétation plaira et qu'on se fera plein de rps à 12 000 ! et merci encore pour mon délai monstrueux
Bisous bisous  


Dernière édition par Siham Sohmar le Sam 15 Aoû - 23:03, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 0:50
avatar
Vous satisfaire est notre priorité.
Vous satisfaire est notre priorité.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 29/07/2015
PARCHEMINS : 236
RESIDENCE : Gravite entre la Baie des Pirates au Cursed Lair (un lieu où se mêlent plaisir de la chair et ivresse) et le bateau pirate dans lequel il a été enrôlé.
FONCTION : Simple matelot sur un bâtiment contrebandier au drapeau noir squelettique.
HUMEUR : Changeante mais toujours sensuelle pour Veerja.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN




Je suis très heureuse de voir que mon scénario a été sélectionné par une personne ayant une plume exquise ! Je suis ravie et rassurée que ce jeu soit possible (très rapidement en plus, la foulie). Par contre pense à poster un petit mot sur la fiche scénario, histoire que ça dissuade de potentiels concurrents...

Il me tarde d'en lire plus, tu as très bien perçu le personnage et t'es adapté(e) parfaitement. Contente (encore une fois) que tu n'hésites pas à prendre des libertés quant à son histoire et les zones floues de sa vie. Je t'aime déjà, fiou.

N'hésite pas à me poser des questions si tu as un doute ou autre. Tout ce que je te demande c'est de faire en sorte d'être validé(e) rapidement, qu'on joue. Parce que là, je suis toute anjdnazjfjzefnjezn gjkn gjrengjrejgnjrenjg.



(Je passe pour une sale cochonne ici, c'est violentus ~)
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 8:06
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

OMG J'ai genre le sourire jusqu'aux oreilles et la pigmentation de mes joues est passée de normale à
Merci énormément de tous ces compliments Ça me va vraiment droit au cœur, parce que je me suis mise à travailler tard dessus et ça m'a permit d'éviter complètement de bosser autre chose (de pas intéressant pour le coup). Bravo plutôt à toi d'avoir proposé un tel lien et un tel personnage, j'ai hâte plus que tout de développer sa psychologie
Vouivouivoui ze veux rp ze veux rp ze veux rp !!!!!!!!!!!!
(je pense que je vais finir vendredi pile poil )
Grow bisouwwwwww
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 10:23
avatar
Nothing burns like the cold.
Nothing burns like the cold.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 22/07/2015
PARCHEMINS : 157
FONCTION : le sang de la divine reine des neiges coule dans tes veines, un sang royal qui a fait de toi le roi des montagnes enneigées, le tsar de tout un pays et le dieu d'un peuple.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

*ramène l'hiver pour refroidir ceux qui ont chaud *
BIENVENUE PARMI-NOUS ! Tu fais un heureux, c'est bien Bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 11:25
avatar
Vous satisfaire est notre priorité.
Vous satisfaire est notre priorité.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 29/07/2015
PARCHEMINS : 236
RESIDENCE : Gravite entre la Baie des Pirates au Cursed Lair (un lieu où se mêlent plaisir de la chair et ivresse) et le bateau pirate dans lequel il a été enrôlé.
FONCTION : Simple matelot sur un bâtiment contrebandier au drapeau noir squelettique.
HUMEUR : Changeante mais toujours sensuelle pour Veerja.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

C'est mérité tu sais, vraiment, je ne pouvais pas mieux tomber !
J'ai vu que tu étais là tard, je t'ai pistée tu imagines bien ! J'ai eu un semi-orgasme en voyant ton pseudo s'afficher dans la liste des gens en ligne ! Héhéhhéhéhéhé. Je suis touchée par ce que tu me dis, c'est cool que le personnage te plaise ! Je l'ai créé sur un coup de tête, je voulais un personnage extérieur pour décrire l'entrée de Dhörin dans la piraterie et ton personnage est apparu dans ma tête. BAM ! C'était quasiment naturel d'en faire un scénario, surtout avec le lien que je nous ai imposé !

Pas de soucis, j'attendrai bien sagement ta validation (dans mon lit) sur le fow, !
D'ENORMES BISOUS.
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 12:22
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Oh, content de voir que ce génial scénario a déjà trouvé son joueur.
Je suis tout à fait d'accord Dhörin, le début gère !
En effet, tu as désormais 7 jours pour mener à bien ta fiche. Si tu la finis vendredi, alors c'est parfait. Néanmoins, si tu rencontres une difficulté, n'hésite pas à contacter le staff (notamment Bloodwen, Nérée, Zohra et Alberic) que ce soit pour une question pour demander un délai.
Bon courage pour la fin ! (No pression )
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 12:24
avatar
She doesn’t have to prove she’s dangerous. As a dragon, she’s a deadly threat.
She doesn’t have to prove she’s dangerous. As a dragon, she’s a deadly threat.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 14/07/2015
PARCHEMINS : 448
RESIDENCE : Château de Dragoreth
FONCTION : Princesse, Duchesse douairière et Superviseur de la Ménagerie Royale
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Et bien, cette fiche et cet accueil commencent drôlement bien pour toi

Bienvenue parmi nous
Et bonne rédaction de fiche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 13:08
avatar
Vous satisfaire est notre priorité.
Vous satisfaire est notre priorité.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 29/07/2015
PARCHEMINS : 236
RESIDENCE : Gravite entre la Baie des Pirates au Cursed Lair (un lieu où se mêlent plaisir de la chair et ivresse) et le bateau pirate dans lequel il a été enrôlé.
FONCTION : Simple matelot sur un bâtiment contrebandier au drapeau noir squelettique.
HUMEUR : Changeante mais toujours sensuelle pour Veerja.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

J'avoue que ce scénario est plutôt pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 13:42
avatar
“Du combat, seuls les lâches s'écartent.”
“Du combat, seuls les lâches s'écartent.”
ARRIVÉE A GLASSCITY : 09/07/2015
PARCHEMINS : 139
RESIDENCE : AU PALAIS DES MIRAGES à AGRABAH ville trépidante et pleine de vie
FONCTION : CHEF DE LE GARDE SULTANE × Son rôle est de protéger le sultan et sa famille. c'est d'autant plus facile pour lui vu que sa famille est son bien le plus précieux et qu'il excelle dans l'art du combat. Qui oserait s'en prendre aux Al-Naaqa perdrait la vie irrémédiablement.
HUMEUR : SAUVAGE ET SOLITAIRE
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

bienvenue à toi jeune demoiselle =)
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 13:52
avatar
I will take what is mine with fire and blood.
I will take what is mine with fire and blood.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 21/06/2015
PARCHEMINS : 344
RESIDENCE : ☪ Umm Ash-shams ~ Camps Bedouins, loin du Palais, dans les dunes du désert.
FONCTION : ☪ Princesse... Tu tiens ton rôle à la perfection. En apparence. Tu es cette princesse exilée, loin de son trône et de sa couronne. Chassée loin de la capitale, ton titre devient obsolète. Cela ne devient qu'un surnom, sans pouvoir, ni poids. Tu passes tes journées isolées dans ta tente et ne peux sortir que sur autorisation de tes aînés. Tu n'exerces donc aucun métier, on t'arrache tout les rôles, toutes décisions, à ton plus grand damne, toi, femme d'ambition.
HUMEUR : ☪ Volcanique, souffle le chaud et le froid.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Ooooh le scénario a vite trouvé preneur, it's good
Tu vas être entre de bonnes mains avec la joueuse

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUE
Bon courage pour la suite de ta fichette
Belle plume en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 14:00
avatar
même la glace est plus chaude que moi
même la glace est plus chaude que moi
ARRIVÉE A GLASSCITY : 10/07/2015
PARCHEMINS : 123
RESIDENCE : Bramblesland pour le moment
FONCTION : Dame de compagnie de Mme Vassilissa Thornsfield
HUMEUR : glaciale comme toujours, mordante et méprisante envers les petits qui se croient grands ou pire, importants.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Bienvenue parmi nous !
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 20:48
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Mouhaha c'est déjà la méga teuf sur ma fiche
Merci vraiment à tous pour votre super accueil super chaleureux et toute cette pluie chaleureuse de compliments
J'espère que je serais à la hauteur de toutes vos attentes J'ai hâte de pouvoir rp avec vous tous !
Merci encore !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 21:56
avatar
Vous satisfaire est notre priorité.
Vous satisfaire est notre priorité.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 29/07/2015
PARCHEMINS : 236
RESIDENCE : Gravite entre la Baie des Pirates au Cursed Lair (un lieu où se mêlent plaisir de la chair et ivresse) et le bateau pirate dans lequel il a été enrôlé.
FONCTION : Simple matelot sur un bâtiment contrebandier au drapeau noir squelettique.
HUMEUR : Changeante mais toujours sensuelle pour Veerja.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Avec MOI, tu veux dire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mar 4 Aoû - 22:25
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Je te dédie mon premier rp alors ma biche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mer 5 Aoû - 12:03
avatar
Vous satisfaire est notre priorité.
Vous satisfaire est notre priorité.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 29/07/2015
PARCHEMINS : 236
RESIDENCE : Gravite entre la Baie des Pirates au Cursed Lair (un lieu où se mêlent plaisir de la chair et ivresse) et le bateau pirate dans lequel il a été enrôlé.
FONCTION : Simple matelot sur un bâtiment contrebandier au drapeau noir squelettique.
HUMEUR : Changeante mais toujours sensuelle pour Veerja.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

NORMAL !
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 7 Aoû - 10:01
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Bienvenue ma jolie !!!
Bon courage pour la suite de ta fichette !!!
Dommage que tu ais quitté le pays des couscous
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 7 Aoû - 10:18
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Contre des samsa je veux bien revenir
Merci à toi homme des sables
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 7 Aoû - 11:19
avatar
I don't want to stay a princess, I want more, I want to be a queen
I don't want to stay a princess, I want more, I want to be a queen
ARRIVÉE A GLASSCITY : 29/07/2015
PARCHEMINS : 264
RESIDENCE : Dans mes appartement au sein du Château de Roseclair en train de m'admirer dans mes nombreux miroirs
FONCTION : Une femme qui excelle dans une fonction destiné aux hommes est une chimère? Je vous conseille de bien être assis mes chers petits sexistes, car je suis depuis deux printemps la Première Ambassadrice de la famille royale Montrose au sein du monde d'Enarya. Je suis à la fois le porte-parole du Roi mon père Alberic III, ainsi que la personne qui s'occupe d'entretenir les rapports internationaux que ce soit politiquement, économiquement ou culturellement parlant, ou encore signer et négocier de nombreux traités ainsi que sceller des alliances en ces temps sombres. Mon charisme, mon honnêteté et mon ambition de devenir une femme de pouvoir influente m’ont poussé dans cette voie où mon père me fait une confiance aveugle. Ma place dans le royaume me fait donc énormément voyagé que ce soit seule ou plus souvent accompagnée par mon frère aîné Cyriel et rarement avec mon géniteur.
HUMEUR : J'ai une furieuse envie de faire mes preuves pour me faire une place de choix dans ce monde, devenir quelqu'un de par mes propres moyens, et pourquoi pas être une reine?
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

    Bienvenue parmi nous belle demoiselle
    Bonne chance pour la suite de la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 7 Aoû - 12:45
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Merci à toi !

Edit 07.08.2015 : je pense que j'ai été enthousiaste en disant que je finirais aujourd'hui J'essaie de tout boucler demain, mais je reçois de la famille et des amis donc ça risque d'être chaud, et le soir même je pars en vacances Je vous tiens donc au courant pour un délai, car je ne sais si j'aurai du réseau Au pire, j'écris tout sur papier pour vous l'expédier à la moindre petite borne de Wi-fI. Gardons espoir mes amis : la glace au chocolat vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Message
Jeu 13 Aoû - 0:41
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Ton choix d'avatar est sublime (Black Sails )
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Sam 15 Aoû - 14:34
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Natalie est tellement belle
Merci à toi !!
Revenir en haut Aller en bas
Message
Sam 15 Aoû - 16:40
avatar
fire in my veins, darkness in my heart
fire in my veins, darkness in my heart
ARRIVÉE A GLASSCITY : 09/07/2015
PARCHEMINS : 602
FONCTION : Tu es celui qui voyage pour régler les problèmes intercontinentaux. Ton charisme naturel et ta facilité pour la séduction font de toi le prétendant idéal pour les négociations et les dissensions politiques. Grand Amiral de la flotte royale, tu navigues très fréquemment vers d'autres horizons, et c'est un poste que tu n'échangerais contre aucun autre.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

bienvenue parmi nous ma jolie
bon courage pour finir cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Sam 15 Aoû - 16:46
avatar
ARRIVÉE A GLASSCITY : 03/08/2015
PARCHEMINS : 17
FONCTION : depuis son plus jeune âge, elle n'a toujours été qu'une prostituée. Née et élevée dans les bas-fonds, elle a toujours vécu dans une misère profonde quelque soit le nombre de ses conquêtes quotidiennes. Reconnue cependant comme l'une des meilleures du Cursed Lair, elle est aujourd'hui mieux entretenue mais pas prête d'être libérée.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Capitaine Crochet
Merci à toi mon beau
Revenir en haut Aller en bas
Message
Dim 16 Aoû - 20:28
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

MON CUL BLANC DU NORD VIENT TE VALIDER

Pour commencer, je te souhaite la bienvenue sur LLTQ car je n'étais pas encore passée
Concernant ta fiche ensuite, tout est bon pour moi, j'ai vraiment adoré découvrir Siham au fil de tes écrits, tu as une plume magnifique
J'attends juste l'aval de Dhörin et tu pourras t'envoler au pays de la poiscaille Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Message
| |
Contenu sponsorisé
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Revenir en haut Aller en bas
 

SOHMAR - a master of puppets (-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les 30 ans de MASTER OF PUPPETS en grandes pompes ...
» Charlie Parker : Bird/The Savoy Recordings (Master Takes) (1944-1948)
» Master Class : Stephen Fry and Hugh Laurie (Dr House)
» Miles Kane (ex-Rascals, ex-Last Shadow Puppets)
» ENGL GIG MASTER 15 WATTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LONG LIVE THE QUEEN :: présentations-