AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
WELCOME TO ENARYA
Bienvenue sur LLTQ, forum fantastique où la magie des contes de notre enfance se mêle à un univers médiéval!
Pensez à jeter un coup d’œil aux annexes et aux scénarios pour faire plaisir à un de nos membres chéris ♥
N'oubliez pas que vous avez 7 jours pour terminer votre fiche.
PREMIÈRE INTRIGUE
LONG LIVE THE QUEEN s'est vêtu d'un chaperon rouge pour sa deuxième version,
avec elle la première intrigue du forum a aussi débarqué, n'hésitez pas à vous y inscrire ici
et de participer aussi à notre grande chasse au trésor pour faire gagner des points à votre royaume !
Profitez bien des festivités du Val du Joly et que la chance soit avec vous.
Long live the six kingdoms
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Flash infos
Merci de privilégier les royaumes d'Umm Ash-Shams et de Northcrown
ainsi que les habitants de Sailorland nous avons aussi besoin de bipèdes !
N’hésitez pas également à favoriser les personnages originaires d'Apple-Kingdom.

Partagez | 
 

an angel's smile is what you sell (valerian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Jeu 9 Juil - 21:40
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Et Valerian entre dans la danse. Un tourbillon d'étoffes aux mille couleurs l'entraîne dans cette ronde infinie. Dans cette mascarade où les masques cachent le vrai visage. Valerian a trouvé sa place dans ce monde qui, pourtant, ne lui était pas destiné. Où la vaisselle est d'or et les étoffes de satin, où les joyaux parent les cous et où la richesse se compte en hectares de terres. Valerian s'est fondu dans la masse, avec son sourire charmeur. Valerian est passé maître en l'art de plaire. Quelques courbettes, des paroles doucereuses. Et Valerian est apprécié. Parce qu'il est l'artiste. Le rêveur invétéré, le libertin aux moeurs oubliées, le curieux insatiable qui courent les royaumes en quête de neuf. Il est l'épris du beau, l'esclave de l'art. Celui dont les vers réchauffe les coeurs, celui dont les statues de pierres étonnent par tant de naturel, celui dont les tableaux embellissent le monde de couleurs dégradées sous toutes leurs teintes. Valerian est l'artiste qui se tue à la tâche jusqu'aux aurores pour donner une âme aux matières. Valerian est l'artiste qui s'émerveille, qui rêve. D'une liberté sans faille. D'une liberté sans fin. Le soir, le regard rivé sur l'astre dont les crevasses l'ont rendu si magnifiquement imparfait, Valerian se voit libre. Comme l'aigle trônant dans les cieux de son vol majestueux. Comme le pur-sang indomptable dévalant les landes vertes. Comme le vent qui soulève le sable, réveille la mer et se perd dans la cime des arbres. Les gens sourient à cette innocence, cette naïveté. Il est touchant, ne peuvent-ils s'empêcher de penser, de croire ainsi en un idéal inaccessible. Il est touchant, l'artiste. Il est touchant, le masque.

Tombé le masque, Valerian se contemple dans le miroir. Dans son regard, il peut voir danser la flamme de la fourberie. Et ses lèvres s'étirent en un rictus narquois. Il n'y a que lui dans la glace. Il n'y a jamais eu que lui. Dans son coeur. Dans son esprit. Dans son avenir. Il est son roi. Il est tantôt son maître, tantôt son esclave. Capitaine de son âme, maître de son destin. Il est libre, Valerian. Valerian laisse échapper un rire froid. Qui sont les véritables naïfs? L'artiste ou les sombres fous bernés par les illusions, par les images qu'il peint d'un trait appliqué. Ces nobles qu'il écoute parler pour qu'ils disent les mots de trop. Ces filles de la nuit qui persuadées d'être la nouvelle muse de l'artiste renommé lui glissent dans le creux de l'oreille, quelques informations sur des clients prestigieux. Valerian regorge des secrets des uns, confidences des autres. Il sera muet comme une tombe pensent-ils, l'artiste inoffensif. Mais Valerian, il n'a de compte à rendre à personne. Valerian n'est pas digne de confiance. Parce que Valerian, pour son propre bien-être, il est prêt à tout. Vendre les secrets d'une femme. D'un ami. D'un allié. De son roi.



NOM ◊ Son patronyme n'est rien qu'un misérable. Méprisable parce que si banal. Quand les Thornsfield inspire le respect, les Visegard n'ont droit qu'à l'indifférence des voisins. Quand les Montrose ont le prestige, les Visegard se doivent de vivre dans ce cabanon aux relents perfides d'excréments et de misère. Quand au-dessus des Ashcroft plane le spectre d'une gloire révolue, les Visegard n'ont pas d'histoire épique à raconter autour du feu. Les Visegard sont des gens du peuple. Rien de plus. Un nom qui ne signifie rien. Un rien dont l'ambitieux s'élève pour former le tout qui fera la différence.
PRENOM ◊ Valerian. Elle le hurle, appel désespéré, d'une voix d'outre-tombe. Sur le voile noir de ses paupières closes, la silhouette d'une fillette accroupie l'observe. Ses grands yeux bleus humides pleurent. Les larmes creusent un sillon sur ses joues sales. Ils restent là, en silence. Son regard parle pour elle. Tu m'as abandonnée. Reviens. Son coeur tambourine dans sa poitrine. Et quand Valerian se réveille en sursaut, sa chemise collant à sa peau, il jure de l'entendre encore murmurer son nom.
SURNOM ◊ L'artiste, l'appellent-ils, une admiration non feinte dansant dans leurs regards rivés sur l'oeuvre de pierre née de ses mains. L'artiste, il l'est devenu. Celui qui, sous ses doigts, dessine la beauté aux proportions harmonieuses. Celui qui, d'un coup de burin, délivre la silhouette prise au piège de la pierre massive. Celui qui, l'esprit en éveil, s'émerveille de l'envol des oiseaux, du cours d'eau qui érode les pierres sous son passage, des corps se mouvant sur le rythme des tambourins et des cymbales, des mots emprunts d'amour des troubadours antiques. Il est l'artiste, le faiseur de rêve, le magicien des matières.
AGE ◊ Sur son doux visage, le temps n'a pas d'emprise. Aussi pur qu'un chérubin, ses boucles dorées encadrant ce faciès angélique, beaucoup s'attache à cette candeur juvénile. Il a le rire cristallin, la joie enfantine qui apaise les coeurs, adoucit les moeurs. Pourtant, l'enfant a mûri. Son coeur s'est réveillé des contes pour affronter la réalité. Peu le savent, et même si Valerian accorderait ce privilège que de donner son âge, ils ne le croiraient pas. Parce que celui qu'ils appellent l'enfant a aujourd'hui vingt-sept ans.
NAISSANCE ◊ C'est un 24 septembre dans la forêt de Redwood, localisée dans le deuxième Royaume qu'est né le deuxième fils de la famille Visegard. Ses yeux se sont ouverts sur des arbres aux teintes automnales. Quelques rayons de soleil ont percé le feuillage pour venir caresser le front du nouveau né.
PAYS ◊ Fruit inespéré provenant du Val de Joly, Valerian se considère néanmoins sans attache. Son âme d'aventurier, assoiffé de nouvelles découvertes, l'ont poussé maintes fois à braver les frontières des royaumes. Ses yeux d'étrangers décèlent la beauté d'un paysage nouveau, de coutumes inconnues, de visages différents plus rustres, plus délicats. Le soir, l'étranger se cale dans un sofa où l'encens exotique emmène son esprit dans ces contrées des Milles et une nuit. Le soir, l'étranger s'adosse contre le pilier d'un château froid dans lequel résonne encore l'écho d'une dynastie renversée. Le soir, l'étranger se complet dans l'histoire de l'autre. Le soir, l'étranger s'abreuve de leurs secrets, de leurs envies inavouées. Le soir, l'étranger devient confident du royaume d'à-côté. Le soir, les traits de l'étranger baignés des ténèbres, il devient l'ange noir. Est-il un allié? Est-il un ennemi? Lui seul le sait. Et au petit matin, l'étranger met les voiles, retourne au bercail. Le Val de Joly qu'il finira toujours par quitter, pour retrouver le coeur empli des confidences des voisins.
MÉTIER/FONCTION ◊ Son art éblouit. Les coeurs chavirent, les yeux s'humidifient. Le patriotisme envers son royaume gonfle la poitrine, la fierté d'un souverain s'accroît. Les prouesses dont il a fait preuve durant tout son apprentissage lui ont permis de gravir les échelons, de prendre en charge des commandes toujours plus prestigieuses et risquées. Elles ont fait sa renommée qui est devenue une évidence à travers tout Enarya. Valerian est L'artiste. Il est l'artiste attitré de la cour du Val de Joly.
PARTICULARITÉ ◊ Aucune particularité.
STATUT CIVIL ◊ Jamais, il ne s'attache. Jamais, il ne s'éprend du doux visage. Jamais, il ne rêve d'un coeur éloigné à retrouver. Jamais, il perd pied devant les iris envoûtants des filles de la nuit. Jamais, il n'osera confier son coeur entre les mains d'un bien aimé. Jamais, il ne mettra en péril son existence pour cette chose dont les poètes content les ravages.
ORIENTATION SEXUELLE ◊ Valerian n'est pas amoureux d'un sexe. Valerian est amoureux de la beauté. Tantôt virile, tantôt féminine, il s'extasie devant la perfection des courbes, la carnation d'un corps étranger, le charme d'un esprit distingué.
MILIEU SOCIAL ◊ Il n'a pas toujours été celui qu'il est aujourd'hui. Son passé, il lui tourne le dos. Il tourne la page de ce début d'histoire honteuse qu'est la sienne. La pauvreté d'antan, il s'en est dévêtu pour revêtir ces blouses soyeuses d'un avenir plus riche. Il côtoie les nobles du royaume, débat avec les érudits de la Cour, courtise les plus grands. Son talent inestimable lui permet de jouir de ce que les plus misérables rêvent la nuit.
SITUATION FAMILIALE ◊ Visegard est le vestige de sa famille. Un nom qui tâche, un nom sali par ces automnes passés les pieds dans la boue, ces hivers collés les uns aux autres pour se réchauffer dans ce lit trop petit pour la nichée de cinq enfants. L'absence de la mère, morte en mettant au monde le cadet, pesait sur la famille. Sur ses revenus, surtout. Parce que le père et son bien maigre commerce ne suffisaient guère à ramener la nourriture nécessaire pour assouvir l'appétit de sa progéniture. Alors un jour, il s'est rendu à la capitale, devant ce grand atelier. Valerian, il n'avait que six ans mais il n'a pas eu besoin de plus pour comprendre. Son père l'a échangé contre une portion congrue de pièces. Il s'est retourné. Et Valerian ne l'a plus jamais revu. Aujourd'hui, sa famille doit croupir dans le fin fond d'une forêt, à survivre. Valerian a lui la chance de vivre la dolce vita. De manger à sa fin. De dormir sur un lit douillet. De se réchauffer au coin d'un feu. Et Valerian n'en ressent aucune culpabilité d'être ainsi le privilégié de son sang. Seul son sort importe.
CONTE & ANCÊTRE ◊ PINOCCHIO - Tout artiste a son modèle. Tout artiste puise son inspiration dans un prédécesseur qu'un jour, il s'avisera de surpasser. Tout artiste contemple longuement la touche du comparse sur la toile qu'il se doit de reproduire. Tout artiste se voit transmettre le Savoir, les techniques du Grand dans ce domaine. Dans cet atelier où résonne l'éclat du marbre qui se fend et les pinceaux qui s'entrechoquent, l'art de Gepetto se transmet à travers les décades, les siècles. Il perdure, garantit à l'art la survie dont il mérite.
VALERIAN
L'art de plaire, c'est l'art de tromper


Dernière édition par Valerian Visegard le Sam 18 Juil - 18:45, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Jeu 9 Juil - 21:41
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN


there is no angel
◊ Que pensez-vous de la reine actuellement au pouvoir qui détient le contrôle de la capitale, Glasscity? Que vous évoque son arrivée sur le trône? Croyez-vous les mauvaises langues qui suggèrent qu'elle aurait usurpé la défunte reine Blanche-Neige?
Comme toute autre personne censée et tenant un tant soit peu à sa vie aussi misérable que méritante soit-elle, Valerian n'oserait remettre en doute l'accession au trône de celle que l'on appelle Evil Queen. Il lui voue un respect craintif, une allégeance bien plus poussée par la peur que par une réelle admiration pour la reine. Pourtant, Valerian ne peut s'empêcher de songer à ce qu'a pu être le règne de l'aimée Blanche-Neige. Les livres d'histoire, il les a dévoré, son esprit empli d'images d'une période prospère et du couple royal vénéré. Et aujourd'hui, ils doivent supporter la mainmise d'une reine usurpatrice qui, assoiffée de pouvoir, a éliminé la plus douce et la plus digne des reines qui soit. L'empoisonneuse porte bien son nom, Valerian est le premier à l'assurer. Intérieurement, jamais à voix haute.


◊ On dit qu'une révolte se prépare en silence contre la reine d'Apple-Kingdom, avez-vous eu vent de la rumeur? Quelle est votre opinion là-dessus? De quel côté pencherez-vous?
Valerian en sait peut-être plus qu'il ne le devrait sur ces hommes et femmes, insatisfaits et désabusés, qui excitent de mots patriotiques et solidaires les esprits les plus échauffés. Ce n'est une surprise pour personne. N'est-ce pas ce qui y arrive quand assis sur un trône dont elle se revendique propriétaire en droit, la reine agit en tyran bien plus qu'en souverain? D'ailleurs, si la reine finit par être renversée (si révolte il y a), Valerian ne serait pas étonné que de tels épisodes similaires se produisent à Bramblesland. Quel côté soutiendrait-il? Celui dont il est sûr que la victoire se profile à l'horizon.

◊ Comment considérez-vous votre famille suzeraine? Est-elle bonne pour le pays selon vous? Entretenez-vous une relation spéciale avec ses membres?
Valerian apprécie particulièrement leur dévouement pour les arts et leur goût pour les belles choses. Ils font des personnes dont la compagnie est agréable et la conversation intéressante, non pas creuse de sens comme Valerian a pu le remarquer à la cour. Mais surtout, ils sont des mécènes bien généreux, veillant sans cesse à dynamiser les arts, créer des concours pour que les conflits entre artistes stimule la production. C'est pour cette qualité que Valerian s'est établit au Val de Joly. C'est ici que se joue l'avenir d'un artiste. Lui, devenu l'artiste de la cour, en est la preuve vivante.

◊ De quelle façon pourriez-vous décrire le royaume où vous résidez? La vie y est-elle plutôt tranquille, facile? Ou vivez-vous dans une galère de tous les jours que vous aimeriez quitter pour le faste d'un palais ou la beauté d'une autre contrée?
Des couleurs chatoyantes, des senteurs exquises. Des paysages idylliques, des musiques envoûtantes. Le Val de Joly est une source d'inspiration constante. Rares sont les journées où Valerian n'arpente pas les rues de la Castlemaure pour se délecter de cette animation constante propre à la ville. Où il ne s'adosse pas à un arbre et puiser dans la nature toute la simplicité et pureté de la beauté. Val de Joly lui a permis de s'élever, lui a permis de goûter à cette gloire dont il avait toujours rêvé. Il voue au Val de Joly cette reconnaissance sans faille. Même s'il porte dans son coeur d'autres contrées, le Val et ses champs reste l'endroit où guide ses pas quand il s'agit de rentrer à la maison.

◊ Quelle est votre opinion sur la magie? Pensez-vous qu'elle soit bénéfique? Ou au contraire qu'il s'agisse d'une oeuvre diabolique et qu'il faille organiser une chasse à la sorcière dans tous les royaumes?
Chose bien surprenante que la magie. Elle le fascine, l'intrigue. Parce qu'inexplicable, simplement. Les choses banales ont un mécanisme que l'Homme peut décortiquer, analyser pour mieux reconstruire par la suite. Une fois le processus compris, plus rien ne semble compliqué à tout homme qui daigne accorder de l'intérêt pour ces choses. Mais la magie. Pour ceux qui n'en sont pas dotés, elle reste une énigme. Alléchante ou crainte, tout dépend du tempérament de tout un chacun. La curiosité de Valerian l'emportera sur la peur d'en payer les frais.  Après tout, la magie n'est pas uniquement noire. Comme pour le pouvoir, tout dépend de qui la maîtrise.
Sous ses pas, crissent les brindilles qui, victimes de l'hiver rude de ce mois de décembre, se sont vêtues de leurs robes de glace. Déjà le froid s'insinue sous sa blouse de soie et tel un poignard, meurtrit ce corps dont les caresses de l'été semblent s'être gravées sur sa peau. Bien que grelottant, l'homme aux cheveux d'or avance, écartant les branches du saule pleureur qui l'agrippent à son passage, tentent désespérément de l'empêcher de voir le spectacle qui se prépare derrière le rideau de feuillage. Pourtant, il continue, ignore les avertissements de la Nature pour découvrir, une nouvelle fois, cette maisonnée au fond du bois. La neige a recouvert de son drap blanc la moindre parcelle de terre. L'étranger devine toutefois, les détritus qui s'amoncellent contre le mur. S'érige la forteresse de cette misère que même la poudreuse immaculée ne peut masquer. Le temps est figé. Même le nuage de fumée s'échappant de la cheminée en quête de liberté semble s'être arrêté. Loin d'être reposant, ce calme hérisse les poils du jeune homme. Une sueur froide lui parcoure l'échine. Cette maison aux allures pitoyables le terrifie. Les yeux braqués sur la porte d'entrée, il guette la suite de l'acte final. Lorsque la porte d'entrée s'ouvre, il ne peut s'empêcher d'esquisser un pas en arrière. Il s'éclipse derrière un arbre, de peur qu'ils ne remarquent sa présence. Pourtant, aujourd'hui, il n'est plus qu'un spectateur invisible du passé. Mais toujours aussi impuissant. Il observe la silhouette de cet homme dont le dur labeur du quotidien voûte les pauvres épaules. Un misérable qui inspire la pitié chez autrui. Seul l'homme aux cheveux d'or semble déroger à la règle car déjà, une vague de haine s'empare de son être. Son coeur, prisonnier dans sa cage, s'affole. Dieu qu'il aimerait pouvoir abattre son poing sur sa joue émaciée. Mais il ne fait rien. De sa cachette, il scrute l'enfant à ses côtés. Des boucles blondes garnissent ce faciès aux airs candides. Emmitouflé dans son manteau de fortune, il parcoure la lisière de ces grands yeux bleus dans lesquels brillent cette lueur de malice et d'intelligence qui au fil des années ne cessera de s'embraser. L'étranger parierait que leurs regards se sont croisés, que l'enfant a dû percevoir la présence de cet homme aux cheveux blonds et qu'il l'a contemplé, comme on contemple son reflet dans un miroir. Mais ce ne doit être que le fruit de son imagination. Celui qu'il appelle père lui empoigne alors le bras et d'un mouvement sec referme la porte. D'un pas pressé, il oblige son fils à avancer par ce même chemin que l'étranger emprunta pour les retrouver. Un instant, il les regarde s'éloigner. Un instant, il regarde leurs silhouettes clopinantes s'éloigner vers la ville. Impassible, il tourne alors ses yeux vers cette porte d'entrée qui s'ouvre brusquement. S'échappe une fillette pas plus haute que trois pommes qui se prend les pieds dans le tapis de neige. Désespérée, elle ne peut qu'assister impuissante au départ de son frère. Les larmes dans la gorge, elle l'appelle. Son nom se perd dans les pleurs. Valerian. Vaillante, elle se relève, brave la neige de ses jambes minuscules. Et toujours en criant son nom. Valerian. Appel déchirant ponctué ci et là de quelques sanglots non contrôlés. Ce n'est que lorsque les silhouettes des deux proches quittent son champs de vision qu'elle se laisse tomber dans la neige, effondrée. Elle pleure, à chaudes larmes, ses épaules frêles marquant le rythme de cette détresse. L'homme aux cheveux d'or ne la quitte pas des yeux. Chaque sanglot, chaque hoquet, lui serre un peu plus le coeur. Lentement, il sort de sa cachette. Bryséis ne peut-il s'empêcher de murmurer. Sa voix s'éteint. Mais la fillette, alertée par un bruit, pose ses yeux sur lui. L'étranger. Il retient sa respiration quand doucement, elle tend ses mains vers lui. Et dans un écho lui répond. Valerian.



Haletant, il se réveille  dans cette chambre familière. Il pose les pieds sur le sol. Ce tapis qui lui rappelle le sable chaud sous la plante de ses pieds remplace la neige. D'un geste las, il se passe les mains sur le visage. Quelques mèches dorées sont prises au piège sur son front en sueur. Il lui faut attendre quelques minutes avant que se taisent les appels désespérés de la fillette dans sa tête, avant que substitue à l'image de ce cabanon de malheur de plus douces couleurs, avant que son coeur encore en alerte d'avoir été ainsi démasqué ne soit rassuré de n'avoir été la victime que d'un simple mauvais rêve. Cet éternel cauchemar qui hante ses nuits à l'en faire redouter le moment où les paupières closes, son subconscient agira en maître sadique. D'un soupir, il chasse Bryséis de son esprit. Ses yeux bleus fatigués glissent vers la fenêtre entre-ouverte. Un moment, il contemple ces constellations décorant la toile noire. Il se perd dans sa contemplation avant de se lever et descendre dans l'atelier endormi. Dans le foyer, rougeoient les braises les plus téméraires. Il les ravive d'un coup de tison et glisse dans l'antre de feu le combustible tant attendu. Dans la pièce éclairée d'un mince filet rouge, se dessinent les courbes de quelques statues inachevées dont le marbre poli scintille de mille feux. Cette beauté à moitié dévoilée lui arrache un sourire amusé. L'artiste prend place à une table, il sort son calepin. Les pages sont parsemées de mots, vers, rimes, esquisses, portraits, notes, plans. Il y couche tout ce qui lui passe par la tête et Dieu que son esprit est sans cesse en activité. Il l'ouvre à une page vierge et d'un geste délicat, s'empare du fusain. Concentré, il détaille sa main gauche tendue vers le lointain. Comme la main de cette fillette. Lentement, l'instrument rencontre le papier. Union fébrile de laquelle naissent les plus belles merveilles. Encore ce cauchemar? Les coups de l'artiste s'arrêtent net, le fusain suspendu dans les airs. Les pas traînants du maître se rapprochent. Valerian tourne la tête dans sa direction. Pour seule réponse, il se contente d'acquiescer. Toujours, oui. Depuis que son père l'a déposé sur le pas de la porte de l'atelier réputé de Leonardo, vingt ans auparavant, ce cauchemar ne cesse de revenir chaque nuit. Et comme chaque nuit, Valerian trouve refuge dans l'art, le seul exutoire parvenant à réduire en sourdine les cris déchirants de cette soeur abandonnée derrière lui. Leonardo tire une chaise et s'installe au coin du feu dont les crépitements ajoute au tableau une touche rassurante. Valerian quitte son dessin pour venir rejoindre celui qu'il s'est surpris à considérer comme son père spirituel. Celui qui lui a tout appris, et tout donné. D'un mouvement aussi gracieux qu'une danseuse de ballet, Valerian s'assoit à même le sol, en tailleur. Dans un silence serein, les deux artistes profitent de la chaleur diffuse de cette bûche consumée par les flammes. Combien de temps resteras-tu cette fois-ci avant de reprendre la route dieu sait où? Demande Leonardo de sa voix éraillée. Parce que Valerian a l'âme de ce voyageur qui, jamais rassasié de ses nombreuses escapades, ne peut s'empêcher de ravir ses yeux d'artiste ébahi à la moindre occasion. Au petit matin, quand les autres compagnons sommeillent encore dans les bras de Morphée, l'aventurier s'éveille, l'excitation le portant vers d'autres horizons. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Leonardo l'a toujours soutenu. Selon lui, les voyages forgeaient l'esprit et lui permettrait d'acquérir de nouvelles techniques ainsi que d'autres sources d'inspirations. S'ouvrir au monde, tel était l'objectif ultime de l'entreprise. Mais les desseins de celle-ci se sont bien vite assombris, l'art devenant bien plus un prétexte relégué au second plan. Je ne sais pas encore. Quand les affaires m'appelleront certainement. A ces mots, il reste impassible. Esquisser ne serait-ce qu'un faible sourire suffirait à réveiller la colère du vieux sage. Car Leonardo est bien la seule personne à avoir percé le manège de son apprenti. Les affaires? Des affaires douteuses et risquées, oui. Qu'il ne cautionne guère, de peur de voir ce talent inespéré s'éteindre prématurément aux détours d'une ruelle. Des affaires de tromperie, de trahison, de conversation sous cape et de secrets confiés aveuglément à celui qui se prétend l'ami de tous. Il sent son regard critique posé sur lui. Il l'entend soupirer dans sa barbe. Prend garde à toi Valerian. Tu es quelqu'un d'intelligent. Mais bon Dieu ce que tu peux être inconscient. L'intelligence ne rime guère avec sagesse pour toi. Celle-ci s'acquière au fil de l'expérience et des erreurs commises. Mais toi... Il laisse planer la fin de sa phrase. Enfin, Valerian se défait de la contemplation des flammes dansantes pour le poser sur le vieillard. Le sage. Les sourcils froncés, le regard dans le vague, on pourrait presque le croire plonger dans une vision du futur. Mais toi, la première erreur te coûtera ta tête trônant sur une pique. Tu t'es lancé dans un jeu extrêmement dangereux. Tu crois connaître tes adversaires. Entre ses poils hirsutes, Valerian peut distinguer l'éclat d'un sourire mauvais. Détrompe-toi. Ces gens sont impitoyables. S'il découvre qui tu es vraiment, ils ne feront qu'une bouchée de toi. Tu n'es rien à leurs yeux. Tu n'es qu'un artiste. Et d'un regard triste, il contemple le fruit de son travail. Valerian se relève. De toute sa hauteur, il domine les lieux. Justement. Je ne suis qu'un artiste. Qui peut être assez stupide pour craindre un artiste?

BEHIND THE MIRROR magnetic, tiffany pour les intimes, 19 ans au compteur (qu'il reste bloqué là), faible de nature c'est pour ça que je suis ici comment voulez-vous ne pas craquer devant autant de beauté vous êtes beaux. je vous fais des bébés. voilà. DES KISS SUR VOS FESSES


Dernière édition par Valerian Visegard le Sam 18 Juil - 18:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Jeu 9 Juil - 21:43
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Coucou toi Bienvenue par ici et tout ça, je te souhaite bonne chance pour rédiger ta fichounette Si tu as des questions, tu peux venir nous solliciter n'importe quand Et sur ce, je m'en vais contempler ton avatar
Revenir en haut Aller en bas
Message
Jeu 9 Juil - 21:52
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Tant de mystère j'ai hâte d'en savoir plus
Bienvenue par ici beau blond
Revenir en haut Aller en bas
Message
Jeu 9 Juil - 22:06
avatar
I will take what is mine with fire and blood.
I will take what is mine with fire and blood.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 21/06/2015
PARCHEMINS : 344
RESIDENCE : ☪ Umm Ash-shams ~ Camps Bedouins, loin du Palais, dans les dunes du désert.
FONCTION : ☪ Princesse... Tu tiens ton rôle à la perfection. En apparence. Tu es cette princesse exilée, loin de son trône et de sa couronne. Chassée loin de la capitale, ton titre devient obsolète. Cela ne devient qu'un surnom, sans pouvoir, ni poids. Tu passes tes journées isolées dans ta tente et ne peux sortir que sur autorisation de tes aînés. Tu n'exerces donc aucun métier, on t'arrache tout les rôles, toutes décisions, à ton plus grand damne, toi, femme d'ambition.
HUMEUR : ☪ Volcanique, souffle le chaud et le froid.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE
Bon courage pour ta fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiche

Tu connais déjà la petite clic
Alors je ne doute pas que tu vas t'y retrouver
Puis le vava, good choice


N'hésite pas à nous poser la moindre question, nous sommes disponible et ouvert d'esprit Arrow
Tu as sept jours pour terminer ta fiche mon loupiot! Tu peux demander un délais si c'est trop court pour toi

BON JEU
Revenir en haut Aller en bas
Message
Jeu 9 Juil - 22:49
avatar
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 08/03/2015
PARCHEMINS : 862
RESIDENCE : Bramblesland là est ta patrie et ta demeure, c'est depuis la capitale de Ravenswood que tu règnes, protégée et crainte derrière les remparts de ton château. Assise sur ton trône, tu t'éloignes rarement de la cour de Dragoreth.
FONCTION : Tête couronnée à la tête d'un royaume. Tu es née reine et le resteras quoi qu'il advienne, toi et ta fratrie avez tout pouvoir sur Bramblesland, royaume que vous avez façonné, sublimé et créé. Il ne peut survivre sans vous puisque vous êtes l'énergie qui le rend fort, puissant, remarquable, prédominant. Juge Suprême tu es la loi et l'ordre de ton royaume, rien n'échappe à ton regard hagard, les autorités locales étant sous tes ordres. Loin d'être la plus clémente des souveraines rares sont ceux qui ressortent hommes libres de ton tribunal, ta cruauté détruit tout sur son passage tout comme le feu de ton dragon brûle ses victimes. Tout ne sera que cendres sous ton courroux. Toi la reine des Ténèbres.
HUMEUR : Froideur extrême qui dissimule colère et cruauté. Dangereusement irritable.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

BIENVENUE SUR LONG LIVE THE QUEEN JEUNE GUEUX


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Je suis très heureuse de te compter parmi nous
Saches que tu as 7 jours pour terminer ta fiche une fois cela fait n'oublie pas de le signaler dans la partie adéquat
Si tu as des questions, nos boîtes mp te sont grandes ouvertes      
J'espère que tu te plairas sur le forum et que tu resteras longtemps parmi nous mon petit biscuit (j'assume le côté pervers de cette expression )

TOI TOI TOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
JE SUIS TROP CONTENTE DE TE RETROUVER ICI
J'adore ton choix de vava, de perso, de fonction, de royaume; BREF :
J'ai lu le début c'est trop beau j'adore JE VEUX EN VOIR PLUS
ET JE RESERVE D'OR ET DEJA TA FICHE SI TU VOIS UN MODO VENIR TE VALIDER TU LUI DIT DE PAS TOUCHER C'EST A MOI JE PISSE PARTOUT (dans la bouche de Lissa c'est horrible mais osef )
VIVAAAAAA ITALIAAAAAAAAAAAAAAAA Pruneau va venir t'envahir avec son baratin d'italienne jte préviens prépares-toi mentalement
Je suis fan de tout ce dont tu m'as parlé pour le moment je viendrais te demander un lien avec ma sirène, tu me mporne quand tu veux pour qu'on en parle si t'es opée <---- ce smiley est moche hein je l'ai donné à Sarah Arrow



JE T'AMBIANNNNNNNNNNNCE
VIVO PER LEIIIII
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 0:30
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

@Veerja, merci beaucoup toi. Valerian risque de passer sous peu, préviens tes filles que tu te charges de lui.

@Serena, contente que le bonhomme t'intrigue tu verras, il est chouette mon Valerian, tout le monde l'aime

@Zohra, ahahahah, ouais nan, je risque pas de me perdre au pire, tu pourras toujours m'aider à trouver mon chemin hein?

@Vassy, je croule sous le déferlement de smiley, tellement d'amour putain d'accueil comme je les aime, j'en attendais pas moins de ta part.
han, tellement contente que le début te plaise je suis à fond dessus, j'efface, je recommence, je râle mais je suis trop motivée par le petit Valou, plein d'idées, aaaaaaah     (je m'emporte, sorry Arrow ) ma fiche est ta propriété privée, je note QUE PERSONNE N'APPROCHE

je me prépare mentalement, ouais, je m'attends à tout

et bien sûr pour le lien, je te mpornes demain sûrement (et va falloir que je te réponde aux autres mp aussi ). je suis vraiment trop contente d'être par ici aussi je t'avais dit que vous alliez nous vendre du rêve, tu vois que fallait pas stresser What a Face



CON TE PARTIROOOOOOOOOOOOOOO
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 0:45
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Valerian Visegard a écrit:
@Veerja, merci beaucoup toi. Valerian risque de passer sous peu, préviens tes filles que tu te charges de lui.

Je leur transmets le message, même si je sais qu'elles vont rien réussir à te soutirer
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 8:02
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Bienvenue à toi Valerian ! (Le choix de nom gère particulièrement.)
J'ai dévoré la première partie de ta fiche et.. Bah j'attends la suite !
Allez hop hop, on s'y met ! ( prends ton temps t'inquiète )
Le personnage m'a l'air très intéressant.


Dernière édition par Nérée Aleyin Triton le Ven 10 Juil - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 11:32
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

@Veerja, tes filles sont bien incompétentes, ce n'est pourtant pas compliqué de me faire parler.

@Nérée, oh merci j'ai tellement galéré pour trouver un nom qui me plaisait, j'ai bien choisi dirait-on. Et le tien, il est
AHAH. Vlà le modo qui me fout la pression maintenant oui, maître, je m'en vais terminer cette fiche au plus vite What a Face
En tout cas, contente que le petit Valerian plaise, ça fait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 11:43
avatar
We never rob. We just sort of borrow a bit from those who can afford it.
We never rob. We just sort of borrow a bit from those who can afford it.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 04/06/2015
PARCHEMINS : 174
RESIDENCE : Le Val De Joly même s'il est souvent en déplacement avec le prince héritier, d'ailleurs il revient d'un voyage à Sailorland, leur allié.
FONCTION : Le jeune homme est un des meilleurs chevaliers de Castlemaure, si ce n'est le meilleur avec un arc entre les mains. Il a réussi aussi à devenir le garde officiel du prince héritier mais aussi son conseiller grâce à son amitié avec lui mais son travail ne s'arrête pas pour autant là. Il doit essayer de rapporter un maximum d'information aux Montrose lors de ses voyages à Enarya pour informer des nouvelles politiques qui se trament.
HUMEUR : Téméraire et désinvolte, besoin d'aventure et de nouveaux rêves
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Un autre habitant du VAL
Tu ne pouvais pas mieux choisir comme royaume !! Et puis le début de ta fiche et surtout ton idée de faire un descendant de Pinocchio pique ma curiosité
Bonne chance pour ta fiche, il me tarde de la lire et Bienvenue sur LLTQ
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 15:03
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Le Val, y a que ça de vrai
Si j'ai piqué ta curiosité, c'est que j'ai bien fait mon job alors What a Face La suite arrive, vous en saurez plus sur le fameux Valerian c'est pas vraiment un descendant de Pinoc (quoiqu'il ment aussi bien que le pantin de bois ), c'est surtout en rapport avec Gepetto et le fait que Valerian est détenteur de sa technique qui lui a été transmise, comme on copie un modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Message
Ven 10 Juil - 15:22
avatar
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 08/03/2015
PARCHEMINS : 862
RESIDENCE : Bramblesland là est ta patrie et ta demeure, c'est depuis la capitale de Ravenswood que tu règnes, protégée et crainte derrière les remparts de ton château. Assise sur ton trône, tu t'éloignes rarement de la cour de Dragoreth.
FONCTION : Tête couronnée à la tête d'un royaume. Tu es née reine et le resteras quoi qu'il advienne, toi et ta fratrie avez tout pouvoir sur Bramblesland, royaume que vous avez façonné, sublimé et créé. Il ne peut survivre sans vous puisque vous êtes l'énergie qui le rend fort, puissant, remarquable, prédominant. Juge Suprême tu es la loi et l'ordre de ton royaume, rien n'échappe à ton regard hagard, les autorités locales étant sous tes ordres. Loin d'être la plus clémente des souveraines rares sont ceux qui ressortent hommes libres de ton tribunal, ta cruauté détruit tout sur son passage tout comme le feu de ton dragon brûle ses victimes. Tout ne sera que cendres sous ton courroux. Toi la reine des Ténèbres.
HUMEUR : Froideur extrême qui dissimule colère et cruauté. Dangereusement irritable.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Valerian Visegard a écrit:


@Vassy, je croule sous le déferlement de smiley, tellement d'amour putain d'accueil comme je les aime, j'en attendais pas moins de ta part.
han, tellement contente que le début te plaise je suis à fond dessus, j'efface, je recommence, je râle mais je suis trop motivée par le petit Valou, plein d'idées, aaaaaaah     (je m'emporte, sorry Arrow ) ma fiche est ta propriété privée, je note QUE PERSONNE N'APPROCHE

je me prépare mentalement, ouais, je m'attends à tout

et bien sûr pour le lien, je te mpornes demain sûrement (et va falloir que je te réponde aux autres mp aussi ). je suis vraiment trop contente d'être par ici aussi je t'avais dit que vous alliez nous vendre du rêve, tu vois que fallait pas stresser What a Face



CON TE PARTIROOOOOOOOOOOOOOO

OUI
JE MET AU GOUT DU VAL POUR TOI
Non mais c'est toujours bien de se sentir désiré quand on arrive quelque part
Heureuse d'être à la hauteur de tes attentes
PTDRRRRRRRRRRRRRRRR ça c'est de la fiche Bah en tout cas, j'ai adoré ce que j'ai lu jusqu'ici sache le Puis c'est génial si le perso t'inspire autant OUI MINE A MOI PAS TOUHCEEEE Sinon je sors le dragon

Elle débarquera surement ce soir

J'ai bien reçu ton mp, je te répond dans la soirée
HANN MERCIIIII Tellement contente que ça te plaise

TI AMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 17:04
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

tu sors carrément le dragon? Shocked mais que tu es hargneuse   viens donc te détendre au beau milieu d'un champs de roses au Val, on est bien What a Face (et on essaiera peut-être de leur faire des bébés Arrow ) m'enfin j'aime quand tu tiens tant à valider ma fiche d'ailleurs, je vais faire en sorte de la terminer ce soir me reste plus que la deuxième partie

je l'attends la mama italienne
Revenir en haut Aller en bas
Message
Lun 13 Juil - 23:12
avatar
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 08/03/2015
PARCHEMINS : 862
RESIDENCE : Bramblesland là est ta patrie et ta demeure, c'est depuis la capitale de Ravenswood que tu règnes, protégée et crainte derrière les remparts de ton château. Assise sur ton trône, tu t'éloignes rarement de la cour de Dragoreth.
FONCTION : Tête couronnée à la tête d'un royaume. Tu es née reine et le resteras quoi qu'il advienne, toi et ta fratrie avez tout pouvoir sur Bramblesland, royaume que vous avez façonné, sublimé et créé. Il ne peut survivre sans vous puisque vous êtes l'énergie qui le rend fort, puissant, remarquable, prédominant. Juge Suprême tu es la loi et l'ordre de ton royaume, rien n'échappe à ton regard hagard, les autorités locales étant sous tes ordres. Loin d'être la plus clémente des souveraines rares sont ceux qui ressortent hommes libres de ton tribunal, ta cruauté détruit tout sur son passage tout comme le feu de ton dragon brûle ses victimes. Tout ne sera que cendres sous ton courroux. Toi la reine des Ténèbres.
HUMEUR : Froideur extrême qui dissimule colère et cruauté. Dangereusement irritable.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Ecoute, on peut pas tous être comme ta sirène
Chacun ses qualités MOI JE SUIS CRAINTE OKAY JE SUIS BADASS ET OUI JE SORS LE DRAGON SI ON TOUCHE Namého (faire des bébés aux roses pas sur que les Montrose apprécie qu'on fornique avec leurs fleurs sacrés vois-tu )


Elle prend son temps je vais aller lui dire de bouger son derrière

Citation :
Valerian ne serait pas étonné que de tels épisodes similaires se produisent à Bramblesland.
qu'est-ce que tu racontes, on règnes avec justice et amour Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mer 15 Juil - 8:24
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

je crois que je préfère la sirène ce sera un secret enfin, les Montrose n'en sauront rien justice et amour, ça ne colle pas aux Thornsfield

petite question, y aurait-il moyen de m'accorder un délai jusqu'à samedi parce que je serai absente jusque vendredi et donc impossible pour moi de continuer ma fiche? Ce serait vraiment très sympathique de votre part
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mer 15 Juil - 9:18
avatar
même la glace est plus chaude que moi
même la glace est plus chaude que moi
ARRIVÉE A GLASSCITY : 10/07/2015
PARCHEMINS : 123
RESIDENCE : Bramblesland pour le moment
FONCTION : Dame de compagnie de Mme Vassilissa Thornsfield
HUMEUR : glaciale comme toujours, mordante et méprisante envers les petits qui se croient grands ou pire, importants.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

AH MON DIEU CET ACTEUR
IL NOUS FAUDRA UN LIEN
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Message
Mer 15 Juil - 12:23
avatar
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
Le pouvoir peut être amassé par les puissants, et volé à des innocents.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 08/03/2015
PARCHEMINS : 862
RESIDENCE : Bramblesland là est ta patrie et ta demeure, c'est depuis la capitale de Ravenswood que tu règnes, protégée et crainte derrière les remparts de ton château. Assise sur ton trône, tu t'éloignes rarement de la cour de Dragoreth.
FONCTION : Tête couronnée à la tête d'un royaume. Tu es née reine et le resteras quoi qu'il advienne, toi et ta fratrie avez tout pouvoir sur Bramblesland, royaume que vous avez façonné, sublimé et créé. Il ne peut survivre sans vous puisque vous êtes l'énergie qui le rend fort, puissant, remarquable, prédominant. Juge Suprême tu es la loi et l'ordre de ton royaume, rien n'échappe à ton regard hagard, les autorités locales étant sous tes ordres. Loin d'être la plus clémente des souveraines rares sont ceux qui ressortent hommes libres de ton tribunal, ta cruauté détruit tout sur son passage tout comme le feu de ton dragon brûle ses victimes. Tout ne sera que cendres sous ton courroux. Toi la reine des Ténèbres.
HUMEUR : Froideur extrême qui dissimule colère et cruauté. Dangereusement irritable.
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

La sirène t'attend dans sa boîte mp d'ailleurs

Pas de soucis la gueuse, je te met jusqu'à lundi comme ça t'auras tout le week-end pour nous boucler ça
Revenir en haut Aller en bas
Message
Sam 18 Juil - 19:06
avatar
I'm from the deep blue underworld - I'm the pearl. No ordinary girl.
I'm from the deep blue underworld - I'm the pearl. No ordinary girl.
ARRIVÉE A GLASSCITY : 28/04/2015
PARCHEMINS : 194
RESIDENCE : ≈ Tu tournes et tourbillonnes c'est plus agréable que d'avoir les pieds qui se collent dans le sable. Tu nages dans un ciel d'aquarel où la vie est bien plus réelle, si tes doigts sont fripés cela importe peu, ni l'océan bleu qui défait tes cheveux.
HUMEUR : ≈ joueuse et distraite, à noyer quelques marins...
| | Voir le profil de l'utilisateur
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Bon mon petit peintre
j'ai sortie la queue de poisson rien que pour toi t'as vu
Franchement je ne sais trop que dire ta fiche est vraiment parfaite
je savais que tu écrivais bien mais je dois dire que tu as porté Valerian à un niveau encore au dessus bon c'est vrai que ça n'a rien à voir avec TTS et Drew donc forcément pas le même genre mais quand même, ta plume est vraiment magnifique et j'ai tout dévoré je suis totalement fan de ton perso que je trouve inspirant, nuancé, aussi pure que fourbe en fait puis j'adore notre lien et j'ai hâte de le jouer (mais faut que tu réponde à mon mp malotrus )

Je vais arrêter de gonfler ton ego et je te valide avec joie

Revenir en haut Aller en bas
Message
Sam 18 Juil - 19:28
Invité
| |
Invité
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

que de compliments d'amour, ça me fait vraiment plaisir tout ça merci merci merci merci merci c'est clair que Val et Drew, c'est pas trop la même ambiance
hâte aussi de rp avec toi (OUI CHEF, je vais rep au mp, ne t'inquiètes pas What a Face What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Message
| |
Contenu sponsorisé
ALWAYS WEAR YOUR INVISIBLE CROWN

Revenir en haut Aller en bas
 

an angel's smile is what you sell (valerian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maxi single Smile
» Faith No More - Angel Dust
» Shadow Of Your Smile - Eddie Harris
» Morbid Angel / Marduk / Keep Of Kalessin / Kataklysm / Arsis
» Just The Smile (Rory Gallagher)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LONG LIVE THE QUEEN :: présentations-